ActualitéBusinessFinTech

FinTech: la startup suédoise Tink lève 90 millions d’euros pour sa plateforme d’open banking

AFP

La jeune pousse suédoise Tink, fondée en 2012 et spécialisée dans les services autour des données financières, a annoncé lundi avoir levé 90 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs en vue de lui permettre de poursuivre son développement en Europe. Cette nouvelle levée de fonds, « qui fait suite à celle de 56 millions d’euros en février 2019, est la plus importante réalisée par Tink à ce jour », a annoncé la jeune société dans un communiqué.

Dans le cadre de cette opération, Poste Italiane, opérateur postal titulaire et principal réseau de services financiers en Italie, est notamment entré au capital de la société. Ont aussi contribué des investisseurs déjà existants, tels que la banque ABN AMRO ou la branche du groupe bancaire BNP Paribas, Opera Tech Ventures. Tink propose une solution permettant aux banques et aux jeunes pousses de développer des services financiers basés sur les données.

Bientôt opérationnelle en France

Grâce à l’accès à des données financières agrégées, ses clients peuvent alors initier des paiements, enrichir leurs transactions et créer des outils de gestion financière personnelle, précise la société dans son communiqué. La société est opérationnelle actuellement au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Portugal, en Suède, au Danemark, en Finlande, en Norvège, en Belgique, en Autriche et aux Pays-Bas et prochainement en France où elle s’est installée à l’été 2019.

Fondé en 2012 par Daniel Kjellén et Fredrik Hedberg à Stockholm où se situe son siège social, Tink emploie plus de 270 personnes et dispose de bureaux à Londres, Paris, Helsinki, Amsterdam, Varsovie, Madrid, Copenhague, Milan, Oslo et Lisbonne. PayPal a également investi 10 millions d’euros dans Tink l’an passé. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinTech: la startup suédoise Tink lève 90 millions d’euros pour sa plateforme d’open banking
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler