ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

Flint : la solution de e-paiement lève 6 millions de dollars

Flint,  l’application américaine qui scanne les données de cartes bancaires se renforce sur le marché des solutions de paiement en ligne

La société fondée en 2011 en Californie permet de transformer un smartphone ou une tablette en terminal de paiement par carte bleue.
En effet, Flint se distingue de son principal concurrent Square avec la possibilité pour les commerçants d’accepter des paiements par cartes de crédit selon un processus facilité et sécurisé.

Flint rappelle la société française Scanplay qui permet aussi de payer en scannant sa carte bleue avec un smartphone. On pense aussi à Card.io, autre solution de paiement par scan racheté par Paypal en juillet 2012.

Nul besoin de matériel, le système sollicite la caméra de l’appareil, qui permet de scanner la carte bancaire et d’en extraire les données. Il suffit d’aligner les chiffres de sa carte avec l’application Flint pour effectuer la transaction.

 

Flint e-paiement

La levée de fonds a été menée par Digicel, un opérateur de télécommunication mobile présent dans 31 pays. SVG Ventures y a également participé avec True Ventures et Storm Ventures, qui ont injecté 3 millions de dollars lors d’un premier round.

Flint prélève 1.95% plus 20 cents pour chaque transaction pour les cartes de débit, et 2.95% plus 20 cents par acte d’achat pour les cartes de crédit.

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Flint : la solution de e-paiement lève 6 millions de dollars
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture