ActualitéAmérique du nordBusinessStartupTransport

FlixBus veut faire rouler ses autocars aux États-Unis

L’Allemand FlixBus regarde de l’autre côté de l’Atlantique. Bien établie en Europe, où elle est présente dans 26 pays, la société spécialisée dans les autocars longue distance, prévoit désormais de lancer son service aux États-Unis.

Dans cette optique, le leader européen du car longue distance s’apprête à créer une filiale locale sur le territoire américain, dont le siège sera situé à Los Angeles. Il s’agit du 11ème bureau international de l’entreprise après Berlin, Munich, Paris, Zagreb, Milan, Amsterdam, Stockholm, Aarhus, Budapest et Prague. L’antenne américaine de FlixBus sera dirigée par le Français Pierre Gourdain.

Reproduire aux États-Unis le modèle économique européen 

Sur les routes américaines, la start-up allemande lancée en février 2013 compte dupliquer le modèle économique qui lui a permis de s’étendre en Europe. Plutôt que de disposer de ses propres autocars, FlixBus a construit un réseau européen à partir d’un modèle de partenariat. A travers l’Europe, le transporteur s’appuie sur des PME partenaires qui se chargent d’opérer les lignes de cars. En parallèle, FlixBus s’occupe de la création des lignes, du marketing et de la communication, ainsi que de la partie informatique et IT.

Le défi est de taille pour la société allemande dans la mesure où la superficie des États-Unis représente 17 fois celle de la France métropolitaine. Cependant, André Schwämmlein, co-fondateur et CEO de Flixbus, se montre optimiste. «Nous avons constaté une évolution majeure du marché de la mobilité aux États-Unis, où le rôle du transport public comme la prise en compte de l’impact écologique des modes de transport sont devenus majeurs. FlixBus veut faire partie de cette évolution et souhaite pouvoir bientôt proposer aux Américains son offre de mobilité alternative, écologique et à la portée de tous les budgets», explique-t-il.

Toutefois, la lancement du service outre-Atlantique ne signifie pas la fin des ambitions de l’entreprise allemande en Europe. En effet, FlixBus estime que la conquête du marché américain est complémentaire au renforcement du réseau européen, notamment en Scandinavie et dans la péninsule ibérique. «Nous desservirons en 2018 des centaines de nouveaux arrêts en France comme dans toute l’Europe, notamment en direction des lieux touristiques comme des zones rurales», précise André Schwämmlein. Depuis sa création, FlixBus a transporté plus de 60 millions de passagers, dont 30 millions en 2016. Actuellement, la société relie 1 200 destinations dans 26 pays européens et assure près de 200 000 connexions quotidiennes.

REVOIR l’interview d’Yvan Lefranc-Morin, directeur général France de FlixBus, réalisée par FrenchWeb en janvier 2017 :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This