A la uneBusinessTransport

FlixBus, le transporteur allemand qui veut faire de l’ombre à la SNCF et Blablacar

Il est l’un des bénéficiaires de la loi Macron, l’Allemand FlixBus a transporté plus de 3 millions de passagers en France depuis septembre 2015. Lancée en février 2013, la société spécialisée dans les autocars longue distance est aujourd’hui le leader du marché en Europe, avec 60 millions de passagers transportés depuis sa création, dont 30 millions l’an passé.

Des chiffres qui permettent à l’entreprise, qui compte notamment l'Allemand Daimler et les Américains General Atlantic et Silver Lake Partners parmi ses investisseurs, de se positionner comme une véritable alternative au train (SNCF) et au covoiturage (Blablacar). «Nous sommes 30% à 40% moins cher que le covoiturage», précise Yvan Lefranc-Morin, directeur général France de FlixBus.

La rentabilité à l'horizon 2018 en France

Plutôt que de disposer de ses propres autocars, FlixBus a construit un réseau européen à partir d’un modèle de partenariat. A travers l’Europe, le transporteur compte 250 PME partenaires, dont 50 en France, qui se chargent d’opérer les lignes de cars. «De notre côté, nous nous occupons de la création des lignes, du marketing et de la communication, ainsi que de la partie informatique et IT», explique Yvan Lefranc-Morin. 

Pour se démarquer de la concurrence, représentée par OuiBus, Isilines ou encore Eurolines, la société, qui gère 620 lignes dans 20 pays en Europe et 1 000 cars par jour, s’appuie sur une équipe de 150 personnes en Europe dédiée à la R&D. «Nous sommes une start-up technologique avant d’être une société de transport», note Yvan Lefranc-Morin. Cette stratégie semble payer puisque le transporteur affirme qu’il atteindra la rentabilité en France «au plus tard en 2018», avant Ouibus, la filiale de la SNCF.

Fondateurs : André Schwämmlein, Jochen Engert et Daniel Krauss

Date de création : 2013

Siège : Munich 

Le marché : transport de voyageurs

Activité : 620 lignes, 20 pays en Europe, 130 destinations desservies en France

Effectifs : 1 000 employés (dont 45 en France)

Lire aussi : Comment Isilines veut attirer les jeunes voyageurs dans ses autocars

Bouton retour en haut de la page
FlixBus, le transporteur allemand qui veut faire de l’ombre à la SNCF et Blablacar
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat
Droits voisins: Facebook va rémunérer une partie de la presse française