ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Un fonds londonien de 150 millions d’euros pour les start-ups européennes

La société de capital-risque DN Capital a annoncé avoir bouclé un fonds de 200 millions de dollars (152 millions d’euros). Basée à Londres, elle est connue pour avoir investi dans son compatriote Shazam, le service de reconnaissance musicale qui compterait 85 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Mais elle a également pris des parts dans de nombreuses pépites européennes dont le lunetier en ligne allemand Misterspex ou dans le Français Vide-dressing.

Nenad Marovac, le fondateur de DN Capital, a indiqué au Wall Street Journal que ce nouveau fonds allait investir dans entreprises en croissance dans les secteurs de l’e-commerce, des logiciels ou des médias en ligne pour des tickets moyens de 3 millions d’euros. DN Capital investira également dans des sociétés américaines qui prévoient de s’étendre en Europe précise-t-il.

Des levées de fonds importantes

Cette annonce survient alors que plusieurs autres fonds de capital-investissement bouclent d’importants tours de table. En juillet, Runa II, un fonds russe, annonçait vouloir lancer un fonds de 200 millions de dollars pour investir dans les start-ups européennes avec des participations comprises entre 1 et 10 millions de dollars dans les domaines de l’hébergement, du cloud et des FinTechs.

Un mois plus tôt, c’était le fonds américain Index Ventures qui officialisait la création d’un fonds d’amorçage de 540 millions de dollars pour les start-ups européennes, israéliennes, et américaines. A compter également plus tôt dans l’année, Baldertone Capital qui levait 305 millions de dollars pour financer des start-ups européennes .

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Un fonds londonien de 150 millions d’euros pour les start-ups européennes
Réseaux sociaux: après les innovations, l’uniformisation?
Livraison : la rapidité n’est pas le premier critère du consommateur
Cashfree
FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator
La croissance d’Aramis Auto soutenue par le marché de l’occasion
Commission sur les applications: Apple fait une nouvelle concession
[Webinar] Comment simplifier vos processus et réduire vos coûts grâce à la signature électronique ?