ActualitéAmérique du sudAmérique du sudBresilLes levées de fonds

Food delivery: le Brésilien iFood lève 50 millions de dollars auprès de Just Eat et Movil

Le montant

Les levées de fonds se multiplient dans le secteur du food delivery. iFood, le principal acteur du secteur au Brésil, vient de lever 50 millions de dollars (45,6 millions d’euros) auprès du groupe télécom Movile et de Just Eat, le spécialiste britannique du secteur (actionnaire d’AlloResto en France). La société avait déjà bouclé plusieurs tours de table dans le passé, auxquels avaient déjà participé ces deux actionnaires.

Le marché

Fondée en 2011, iFood est l’un des principaux acteurs de la livraison de repas à domicile au Brésil. L’entreprise revendique recevoir 700 000 commandes chaque mois, pour une valeur de 120 millions de reais (34,5 millions d’euros). Dans un secteur en plein développement, et où les acteurs souhaitent profiter de l’avantage du first-moover, la société a procédé à plusieurs opérations de concentration par le passé. Elle a notamment mis la main sur Central do Delivery, Alakarte ou encore Apetitar, et fusionné avec RestauranteWeb, l’une des filiales de Just Eat. «Les start-up spécialisées dans le commerce online to offline et qui offrent des services dans le monde physique ont une arme concurrentielle, et nous croyons que des start-up comme iFood ont un énorme potentiel», déclare Fabricio Bloisi, PDG de Movile.

Le secteur du food delivery est en plein ébullition et ce nouvel investissement de Just Eat ne doit rien au hasard. Le groupe britannique, fort d’une trésorerie de plus de 400 millions d’euros depuis son introduction en Bourse il y a un an, multiplie les acquisitions et les prises de participations à l’international. Il a par exemple récemment annoncé sa volonté de racheter Menulog, l’un des principaux acteurs du secteur en Australie et en Nouvelle-Zélande, pour plus de 618 millions d’euros, ce qui l’a contraint à une nouvelle levée de fonds.

Il faut dire que l’entreprise se bat face à plusieurs poids lourds du secteur, dont le groupe allemand Rocket Internet qui a pris 30% du capital de Delivery Hero en février pour 496 millions d’euros, et 52% des parts de HelloFresh pour 130 millions. Et toutes ces entreprises commencent à être elles-mêmes concurrencées par d’autres acteurs comme Uber ou même Amazon qui testent des services de livraison de repas à domicile dans quelques villes.

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, iFood souhaite poursuivre son expansion. Plus précisément, la société annonce vouloir doubler sa base de 10 000 restaurants partenaires, ce qui passera notamment par un développement dans 48 villes supplémentaires au Brésil. La start-up compte également mettre le cap sur le mobile qui représente aujourd’hui 60% des commandes. La société se fixe pour objectif d’atteindre les 10 millions de commandes d’ici à la fin de l’année.

[tabs]

[tab title= »iFood: les données clés »]

Fondateurs: Patrick Sigrist, Felipe Ramos Fioravante

Création : 2011

Marché : food delivery au Brésil

Financement : plus de 60 millions de dollars (juin 2015)

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This