ActualitéBusinessFoodTech

FoodTech: DoorDash lève 535 millions de dollars et renforce sa position face à UberEats

Ça continue à bouger dans la FoodTech. DoorDash, start-up américaine spécialisée dans la livraison de repas, a levé 535 millions de dollars. Selon des sources proches du dossier qui se sont confiées à CNBC, ce tour de table valorise l’entreprise à 1,4 milliard de dollars, la faisant ainsi entrer dans le club tant convoité des licornes.

Softbank, plus grand actionnaire d’Uber qui développe activement sa branche food, a mené ce tour de table. Ce qui a fait sourciller certains investisseurs en ce qui concerne les stratégies d’investissement du fonds.

S’étendre encore plus aux États-Unis et au Canada

En mars 2016, DoorDash avait déjà levé 127 millions de dollars pour s’imposer dans le secteur de la livraison de repas. Cette fois-ci, le CEO de la start-up, Tony Xu, a expliqué à CNBC que ce nouveau capital permettra à l’entreprise de travailler avec plus de restaurants et d’étendre son rayonnement sur ses deux marchés, les États-Unis et le Canada. DoorDash prévoit ainsi de passer de 600 à 1 600 villes desservies. Cette levée va aussi permettre à la licorne de développer une technologie qui donnera la possibilité aux restaurateurs d’intégrer directement l’interface de DoorDash dans leurs propres site Web et application mobile. La start-up devrait aussi passer de 550 à 800 employés cette année. Jeffrey Housenbold de Softbank et Jeremy Kranz du fonds GIC en profitent pour rejoindre le board de DoorDash.

Un marché assez grand pour plusieurs acteurs

Selon des informations obtenues par Recode, certains investisseurs d’Uber, qui développe activement sa division UberEats, ont été agacés par le fait que Softbank investisse dans DoorDash peu de temps après la position qu’elle a pris auprès d’Uber. Mais pour Softbank, le marché serait assez grand pour contenir plusieurs sociétés à succès.

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer