ActualitéBusinessEuropeFoodTech

FoodTech: les Belges de Deliverect lèvent 3 millions d’euros pour profiter de l’essor des livraisons

La vitalité de la FoodTech entraîne dans son sillon tout un écosystème de startups. Fondée en avril 2018, la Belge Deliverect propose, elle, une solution SaaS connectant les plateformes de livraison en ligne comme Ubereats ou Takeaway.com avec les systèmes de point de vente (PDV) des restaurants et annonce une levée de 3 millions d’euros pour accélérer son développement.

La levée a été réalisée auprès des fonds Newion Investments et SmartFin et s’ajoute au premier tour de table de 650 000 euros réalisé en 2018.

160 millions de repas livrés en 2018 par les restaurateurs

Réussir à gérer sa clientèle sur place tout en assurant la logistique du flux des commandes provenant des plateformes de livraison est une compétence que les restaurateurs ayant choisi de travailler avec des acteurs comme Ubereats ou encore Deliveroo doivent désormais maîtriser. La solution SaaS proposée par Deliverect doit leur permettre de gagner du temps et d’optimiser ce processus. Via cet outil, les commandes peuvent être directement traitées dans le système de point de vente et gérées à partir d’un point central. Les restaurateurs n’ont plus à enregistrer manuellement les commandes pour générer un bon de caisse, peuvent ajouter de nouvelles plateformes dans le système ou encore modifier leurs menus en ligne à partir d’une interface unique.

«Deliverect a établi ses partenariats d’intégration avec une API connectée à la fois aux plateformes de livraison et aux systèmes PDV», explique l’entreprise. Pour l’instant, la solution Deliverect fonctionne avec les systèmes de point de vente Lightspeed et Gastrofix et est compatible avec la plupart des plateformes de livraison: UberEats, Takeaway.com, Foodora (qui opère encore dans d’autres pays), DeliveryHero, Deliveroo ou encore Glovo. Côté restaurateurs, la startup fonctionne avec un système d’abonnement qui commence à 39 euros par mois et travaillent avec des établissements un peu partout en Europe: Espagne, Belgique, Royaume-Uni… Deliverect prévoit de se servir de ce tour de table pour assurer la croissance de ses effectifs, avec en particulier des besoins de développeurs ainsi que des spécialistes marketing et commerciaux.

En 2018, avec 160 millions de repas livrés, le marché a connu une croissance de 20% selon les chiffres de l’institut NPD Group. Ce qui représente 3% du chiffre d’affaires global de la restauration, les marges de progression sont donc encore importantes. Si le marché doit se stabiliser et qu’une concentration des acteurs est encore possible, les entreprises comme Deliverect peuvent compter sur l’ingéniosité des plateformes, avec la création par exemple de cuisines partagées entièrement dédiées à la livraison. À suivre si l’année 2019 sera aussi dynamique que la précédente en termes de progression du nombre de commandes.

Deliverect: les données clés

Fondateurs: Zhong Xu et Jan Hollez
Création: 2018
Siège: Gand, Belgique
Activité: plateforme SaaS pour les restaurateurs
Financement:

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This