ActualitéBusinessTech

Free Mobile : opération séduction pour les abonnés internet

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Free lance une nouvelle offensive venant mettre à mal, un énième fois, les offres 100% web d’Orange, de SFR et de Bouygues Telecom.

Le quatrième opérateur a annoncé, hier, le lancement d’une nouvelle offre mobile qui prévoit qu’un foyer ayant une Freebox puisse désormais souscrire à deux offres mobiles comprenant voix et SMS illimités pour 15,99 euros par mois.

Pour rappel, jusqu’à présent, les foyers détenteurs d’une Freebox pouvaient bénéficier d’un seul forfait mobile à 15,99 euros, au lieu de 19,99 euros par mois pour les foyers n’ayant pas d’accès ADSL chez Free.

La filiale d’Iliad s’adresse donc directement aux familles et espère de cette manière doper sa politique de recrutement en s’appuyant sur les 5,3 millions de Freebox installées en France, précise le quotidien Les Echos.

Une manière également de conquérir des nouveaux clients plus rentables par rapport à ceux qui optent pour l’offre à 2 euros par mois proposant 2 heures de communication.

Pour rappel, les résultats d’Iliad ont largement été dopés par la bonne santé de Free sur le marché du mobile.

Sur le premier trimestre de l’année, la maison mère de Free a ainsi fait état d’un chiffre d’affaires de 907 millions d’euros, soit une hausse de 38,4% sur 12 mois. L’activité mobile a, quant à elle, généré un chiffre d’affaires de 295 millions d’euros. Un score multiplié par trois en un an.

« Quinze mois après son lancement, l’activité mobile représente près du tiers du chiffre d’affaires du Groupe ».

Concernant les performances commerciales, Free aurait recruté 870 000 nouveaux abonnés mobiles sur les trois premiers mois de l’année 2013 et revendique donc désormais un peu plus de 6 millions d’abonnés mobiles. Au global, Free compterait 11,5 millions d’abonnés.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

2 commentaires

  1. Vivement que les abonnés détenteurs d’une Freebox aient accès à Internet aussi (YouTube, iTunes, tous les services de videos, etc)

    1. Pardon Sylvain, mais je ne comprends pas, y aurait-il de l’ironie dans tes dires ? Si tu des problèmes d’accès Internet avec Free, tu peux toujours changer de FAI.

Bouton retour en haut de la page