ActualitéActualité Start Me UpBusinessFrenchTechNantesServicesTech

[FrenchWeb Tour Nantes] La start-up Kiwatch peut-elle démocratiser la vidéosurveillance en ligne ?

Incubée dans les locaux d’Alcatel à Nantes, la start-up Kiwatch a été imaginée début 2011 par Cédric Williamson et ses 4 associés.

La jeune pousse entend démocratiser les solutions de vidéosurveillance sur internet auprès des particuliers en proposant une offre clé en main et abordable. L’accent est donc porté sur la simplicité. La caméra commercialisée est ainsi directement reliée aux serveurs de Kiwatch via la box ADSL et permet à ses utilisateurs de visualiser leur intérieur en toute mobilité.

Aujourd’hui, la start-up regroupe une dizaine de collaborateurs et compte finaliser une première levée de fonds dans les semaines à venir. Grâce à cette future augmentation de capital, Kiwatch prévoit de poursuivre ses actions de communication et espère pouvoir se poser la question de l’international dès 2014…

Kiwatch vient notamment de signer un partenariat de distribution avec l’offre profesionnelle de Bouygues Telecom. Les détails de ses ambitions avec Cédric Williamson.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[FrenchWeb Tour Nantes] La start-up Kiwatch peut-elle démocratiser la vidéosurveillance en ligne ?
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link