A la uneActualitéEurope

[FW 500] 5 sociétés en croissance dans l’IoT

A l'occasion de la publication de la 2e édition du FrenchWeb 500, les entreprises de la Tech, FrenchWeb revient sur les acteurs de ce classement, par secteur.

 

[tabs][tab title= »Sigfox »]

Sigfox-leMoanSigfox développe depuis sa création en 2010 un réseau bas débit pour faire communiquer les objets connectés. La société a déjà signé avec de nombreuses villes dans le monde pour déployer son réseau.

Elle est une des rares start-up françaises à avoir effectué deux levées de fonds d'un montant de 100 et 150 millions de dollars. Néanmoins, l'entreprise n'a pas recueilli un accueil favorable des acteurs français à l'instar d'Orange et de Bouygues Telecom, qui ont préféré développer leur propre réseau au moyen de la technologie Lora. Et ce alors que Samsung, en entrant à son capital, a adopté la technologie française pour développer sa stratégie IoT.

Sigfox a ouvert sa fondation en janvier 2016. Elle a annoncé à l'occasion du Mobile World Congress une nouvelle expérimentation visant à protéger les rhinocéros tués par les braconniers pour leur corne. Le spécialiste du réseau bas débit, en partenariat avec trois ONG de protection, a placé des capteurs sur des spécimens afin de pouvoir les tracker. La première phase de l'opération «Now Rhinos Speak» s'est achevée ce mois de février et a concerné 450 animaux en Afrique du Sud.

Effectifs : 325

Lire aussi: Sigfox lance sa fondation pour développer les usages dans l’IoT

150 millions d’euros pour Sigfox!

[/tab] [/tabs]

[tabs][tab title= »Actility »]

Nicolas JORDANFondée en 2010 par Olivier Hersent, Nicolas Jordan (ci-contre), Bernard Jannes et Pedro Da Silva, Actility est un fournisseur de solutions réseau et service pour l'Internet des objets.

La société créé des réseaux bas débit en France, Allemagne ou encore au Japon. Elle a déjà réalisé quatre levées de fonds successives pour un total de 31 millions d'euros auprès, entre autres, de Truffle, la Bpi ou encore Foxconn. Une autre levée de fonds est prévue pour l'année 2017.

Effectifs: 150

Lire aussiCes nouveaux opérateurs télécoms qui veulent gagner la bataille des objets connectés

[/tab] [/tabs]

[tabs]

[tab title= »Ubi Solutions »]

Créée en 2008, Ubi Solutions connecte les objets connectés reposant sur la technologie RFID et NFC dans le cloud. Ses offres concernent principalement les acteurs sur la supply chain, puisqu'elle propose de tracer les produits, marchandises dans leurs déplacements. Basée à Gennevilliers, elle possède à la fois une partie hardware, pour les capteurs, et du software. Elle revendique d'ailleurs «plus de 5 000 devices RFID déployés Plus d’1 Milliards d’événements traités par an dans son système UBI Cloud». 

Ubi Solutions est une filiale du groupe industriel Ficoz, dont les activités principales sont dans les énergies renouvelables depuis plus de 60 ans. Elle est présidée par Fabrice Zerah. 

Effectifs : 48

[/tab] [/tabs]

[tabs][tab title= »Connit »]

Erwann MIVIELLEFondée en 2012 par Erwann Mivielle (ci-contre) et Pascal Corbillon, Connit développe des solutions via les objets connectés permettant d’assurer le contrôle de réseaux de distribution d’eau, d’électricité ou de gaz, de contrôler à distance le bon fonctionnement d’une machine ou encore de contrôler l’ensemble des paramètres de confort d’un bâtiment. 

En septembre 2016, la start-up levait 3 millions d'euros auprès d'Engie, du groupe Claire et du fonds d'Emertec 5. 

La start-up toulousaine se fixe pour objectif d'atteindre un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros sur le prochain exercice et plus de 30 millions d’euros d’ici 5 ans. 

Effectifs: 30

[/tab] [/tabs]

[tabs][tab title= »Aguila Technologies »]

Matthias FlegarAguila Technologies a été fondée par Hubert Forgeot et Matthias Flegar (ci-contre) en 2009 à Bidart. Elle est spécialisée dans les systèmes électroniques communicants (Machine to Machine) et les objets connectés, à destination des entreprises.

En 2016, la société a reçu le prix French IOT du CES de Las Vegas, et le Prix de la Sécurité dans la catégorie Transport & Mobilité.

Nombre d'employés: 14

[/tab] [/tabs]

Lire aussi : [FW500] Le classement des 500 entreprises de la Tech française en 2017

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This