/ FW 500ActualitéDecode Business, l'émissionEuropeExportFinTech

[FW 500] AssurTech: pourquoi Assur Connect part à la conquête des sportifs amateurs et de l’e-sport

«En France, il y a environ 30 millions de personnes qui pratiquent une activité sportive régulière et parmi elles 14 millions qui prennent une licence dans une fédération. Il reste donc 16 millions de personnes qui pratiquent sans licence», explique Nathalie Benchetrit, fondatrice d’Assur Connect. Ces sportifs amateurs, sans couverture et qui consomment de façon « digitale », sont une des deux nouvelles cibles visées par Assur Connect, spécialisé dans le milieu du sport depuis 2017.

Se positionner sur un marché en pleine mutation

Assur Connect vise donc les personnes qui pratiquent différents sports pour le plaisir tout au long de l’année. L’idée est que les produits développés par Assur Connect soient proposés dans leur parcours de consommation: par exemple au sein de l’application de yoga qu’ils utilisent pour réserver leurs cours, du site communautaire où ils sont inscrits pour courir en groupe… «Nous voulons nous positionner dans un marché en mutation», explique Nathalie Benchetrit.

L’e-sport, un secteur qui se professionnalise

À la croisée du gaming et du sport, un autre marché est en train de prendre de l’ampleur: celui de l’e-sport. Pour Nathalie Benchetrit, le fait que de plus en plus d’acteurs du secteur lèvent des fonds – on peut par exemple citer le Français Nicecactus qui a réalisé un tour de table de 5 millions d’euros en octobre dernier- est un signe que le milieu se professionnalise. Or, les sponsors risquent d’être de plus en plus exigeants, notamment en termes d’assurance. L’idée est donc de proposer une assurance à ces joueurs professionnels ou semi-professionnels qui sont par exemple beaucoup amenés à voyager, notamment aux Etats-Unis et en Asie «des pays où la santé coûte cher», relève Nathalie Benchetrit. D’autres produits sont déjà dans les tuyaux: de l’assurance casse/vol ou encore anti-fraude pour les achats effectués sur les plateformes de jeux.

Des AssurTech plus agiles que les acteurs traditionnels

Pour se développer, Assur Connect fonctionne sur deux modèles: un site en B to C , et surtout une stratégie B to B to C. «Nous allons toucher ces populations là où elles consomment: sur les sites e-commerce où elles achètent leurs matériels, au sein des applications communautaires, sur des plateformes de gaming, dans des cartes bancaires… ».

Dans un milieu de l’assurance qui se transforme, les assureurs traditionnels ont besoin des AssurTech pour proposer des produits plus en adéquation avec les nouvelles attentes des clients remarque Nathalie  Benchetrit: « Les assureurs aujourd’hui sont plus lents. Ils font confiance à des AssurTech pour aller sur des modèles agiles. Et c’est ce qui est intéressant pour nous, en tout cas comme AssurTech dans le sport », explique-t-elle. « Nous avons toujours besoin d’un assureur, parce qu’il reste porteur du risque. Mais c’est nous qui concevons le produit et qui gérons l’intégralité du produit ». Et qu’est-ce qu’attendent les clients? Un parcours client fluide, de l’assurance à l’usage, sans engagement et avec un remboursement rapide, cite la fondatrice d’Assur Connect.

Retrouvez l’interview complète de Nathalie Benchetrit, fondatrice d’Assur Connect

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leur potentiel, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.

En partenariat avec :

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[FW 500] AssurTech: pourquoi Assur Connect part à la conquête des sportifs amateurs et de l’e-sport
[DECODE Quantum] A la rencontre de Théau Peronnin et Raphaël Lescanne (Alice&Bob)
Pourquoi la Banque centrale du Brésil bloque le projet de paiement via WhatsApp
[DECODE Market] connaissez vous l’histoire du NASDAQ?
Télécoms: T-Mobile US fixe le prix de vente de ses actions transférées de SoftBank
Instagram
Face à TikTok, Instagram va tester sa fonctionnalité Reels en France et en Allemagne
Tanker : « Il faut sécuriser les données sans donner de contraintes sur l’expérience utilisateur »
Copy link