ActualitéAffaires publiquesBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Avoloi veut faciliter l’échange entre avocat et client

Créée en 2012 par Maxime Delauney, Avoloi est une plateforme qui met en relation client et avocat.

Plus détails avec Maxime Delauney, fondateur d'Avoloi.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

maxime-2016Maxime Delauney, fondateur d'Avoloi: Que ce soit pour se défendre ou faire valoir ses droits, un individu a dû, ou devra un jour avoir recours à un avocat. Qui consulter? Comment trouver le bon interlocuteur à proximité? Qui saura répondre rapidement à ses ennuis juridiques? Chez Avoloi nous répondons à cette problématique, depuis plusieurs années déjà en permettant de prendre rendez-vous entre particuliers, PME et avocats. Sitôt le RDV pris, l’avocat est prévenu par SMS et est tenu de vous répondre dans les meilleurs délais. Il s’engage par ailleurs à offrir la première consultation si vous ouvrez un dossier et à vous rediriger vers un confrère s’il ne peut répondre à la demande.

Quelle est votre proposition de valeur?

Les particuliers qui rencontrent un problème juridique (divorce, litige employé/employeur, retrait de permis etc) trouvent rapidement grâce à Avoloi, un avocat compétent, à proximité.

Nous proposons plus de 500 avocats et couvrons plus de 95% du territoire français. Nous avons été utile à plus de 100 000 utilisateurs. Notre plateforme démystifie la profession d’avocat en les rapprochant avec une clientèle qui peut-être hésitante.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Avoloi est une plateforme utile à toute personne à la recherche d’un avocat pour répondre à un souci juridique, que ce soit un particulier ou une PME. Grâce à nous, les avocats trouvent une nouvelle clientèle locale, et voient leurs chiffres d’affaires augmenté.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons différents concurrents comme Cherche1avocat, Mon avocat.fr ou Callalawyer.

Ce qui nous distingue au delà du support digital, c’est la valeur ajoutée que nous apportons à nos clients avocats: un véritable suivi de la transformation chez nos clients.

Quel est votre plan de développement?

Nous envisageons à l’avenir de proposer un service de comptabilité, de facturation et de suivi de clientèle, afin d’optimiser le temps de travail des avocats, et nous étudions aussi les synergies entre le online et le offline.

Nous enregistrons une croissance à 3 chiffres chaque année depuis trois ans pour atteindre 790 000 euros de CA en 2016. 

Pour l'internationalisation, Nous restons à l’écoute des opportunités.

Quels sont vos enjeux

Le marché de la LegalTech est nécessaire dans la transformation digitale des avocats. Notre activité permet de leur redonner le pouvoir du digital pour valoriser leur savoir-faire. Il n’est évidemment pas dans notre démarche de concurrencer leur profession mais plutôt de leur offrir une visibilité et leur dégager du temps pour défendre leurs clients et se délester de la fonction administrative et commerciale. 

Le marché de la LegalTech représente pas moins de 1,5 milliard d’euros en France. C’est un secteur en plein boom, contrairement aux US, où il est déjà plus structuré.

Le développement s’est toujours fait en autofinancement, nos fonds propres nous permettent d’envisager l’avenir ainsi. Nous restons cependant à l’écoute d’opportunités si une véritable synergie s’offre à nous.

Afin d’être plus réactif sur nos évolutions nous avons pour projet d’internaliser la partie développement.

Fondateur : Maxime Delauney

Date de création : 2012

Levée de fonds : aucune

Siège : Paris

Lire aussi: Le groupe W3 investit 1 million d’euros dans Mon-avocat.fr

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs
[FW Radar] Avoloi veut faciliter l’échange entre avocat et client
254 millions de dollars pour la plateforme de vente de voitures d’occasion Vroom
Le groupe Mazarine met la main sur l’agence e-commerce Cheek
Ouest Digital, Maif, Bemobee : focus sur les offres d’emploi du jour
La startup Jow lève 7 millions de dollars pour son épicerie en ligne
De la création d’un outil interne à son lancement sur le marché: le cas de Wix Answers
Retail: Sequoia Capital mène une levée de 40 millions de dollars pour Dolls Kill
Copy link