ActualitéBusinessHealthcareMarketing & CommunicationStartupStartup du jour

[FW Radar] Massage Chouette veut des salariés détendus

Paul-Etienne Jacob et Robin Lecasble se rencontrent il y a plus de 10 ans sur les plages de Noirmoutier entre deux châteaux de sable. Quelques années plus tard, en novembre 2016, ils décident de lancer ensemble Massage Chouette.

La plateforme propose aux entreprises des séances de massages réalisées par des étudiants en ostéopathie et kinésithérapie. La séance dure 15 minutes. Dos, pieds, tête…Le but est de participer à la réduction du stress en entreprise. Plus de détails avec Paul-Etienne Jacob, cofondateur de Massage Chouette.

FrenchWeb: à quel besoin répond Massage Chouette?

paul-etienne-jacobPaul-Etienne Jacob, cofondateur de Massage Chouette: Aujourd'hui le bien-être en entreprise est primordial, selon une dernière étude plus de 70% des salariés souffrent de stress et la France est championne du monde du stress, rien que ça! Nous avons le rêve d'augmenter la performance des entreprises et réduire le stress en proposant des massages revitalisants fait par des étudiants. De l'autre coté, nous souhaitons proposer à des étudiants, en ostéopathie et en kinésithérapie, des solutions clés en main pour gagner des sous facilement. Ils ont du talent, autant qu'ils en profitent. 

Quelle est votre proposition de valeur?

Aujourd'hui nous proposons d'installer des salons de bien-être éphémères dans les entreprises, en proposant des massages revitalisants. Ils sont animés par des étudiants sélectionnés en ostéopathie et en kinésithérapie qui ont de l'expérience pratique et théorique. Ils passent chacun par une formation dédiée et sont alors intégrés à l'équipe et deviennent des «Chouettes». En plus de ça, nous intégrons dans l'offre une activité de conseil de bonne pratique pour se sentir bien au travail.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous visons les entreprises (pour les salariés), les salons (pour les visiteurs), les événements ponctuels et les hôtels (salariés et clients). 

Qui sont vos concurrents?

Les agences spécialisées dans le bien-être en entreprise proposent une offre très diversifiée autour du bien-être en organisant des séances de massages avec des professionnels indépendants. Elles développent l'axe B2B, en mettant simplement en relation des entreprises et des masseurs bien-être indépendants.

Nous savions qu'en se lançant dans ce projet, nous avions tout intérêt à innover! Notre but est de proposer une expérience originale et complète, plus qu'une simple «prestation massage». 

Quel est votre plan de développement?

À court terme, pour nous l'importance est de maîtriser un corps de métier qui est le massage en entreprise en proposant une offre innovante. À moyen/long terme le but est de diversifier l'offre, tout en respectant notre positionnement «étudiants compétents».

Côté croissance, nous voulons développer notre portefeuille clients et nous souhaitons recruter plusieurs personnes en charge de la logistique pour transporter, installer et désinstaller les salons de bien-être en entreprise. 

Nous nous concentrons dans un premier temps sur la Région Île-de-France, puis la France et pourquoi pas un jour l'international! 

Quels sont vos enjeux?

Notre idée est de rendre les salariés heureux et les étudiants heureux. L'idée, très simple, est d'amener le bien-être partout où c'est possible et quand vous voulez! 

Le but est de proposer une offre innovante et originale. Nous sommes sur la bonne voie car en proposant des étudiants compétents le service devient innovant et abordable. Au niveau du recrutement, notre plateforme a très vite fonctionné. Nous sommes passés de 7 à 75 masseurs en l'espace de 3 jours et nous continuons d'avoir des demandes tous les jours. 

Fondateur : Paul-Etienne Jacob et Robin Lecasble

Date de création : novembre 2016

Levée de fonds : non

Siège : Paris

 

Lire aussi:

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

[FW Radar] Massage Chouette veut des salariés détendus
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link