ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Matlo améliore la prise de décision des entreprises grâce à la dataviz

Fondé en mai 2016 par Thomas Busson et Thomas Dupeyrat, Matlo est un logiciel d'analyse de données. Il permet de visualiser les données et de les partager avec le plus grand nombre de collaborateurs. L'outil est accessible pour 75 euros par mois et par utilisateur mais il est possible d'en personnaliser les fonctionnalités.

Plus de détails avec Thomas Busson, président et co-fondateur de Matlo.

FrenchWeb: Quel problème résout Matlo?

thomas-bussonThomas Busson, président et co-fondateur de Matlo: Matlo est une plateforme qui permet à tous les professionnels non spécialistes de la data de créer leurs propres tableaux de bord d’analyse de données. Le transfert récent des missions d’analyse de données des directions informatiques aux directions métiers fait naître de nouveaux besoins: autonomie, simplicité et collaboration. Avec notre logiciel cloud, nous permettons ainsi à tous les métiers d’analyser eux-mêmes leurs données à partir de la data visualisation pour prendre des décisions plus rapidement et favoriser la communication à l’intérieur de l’entreprise.

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre rôle est de simplifier les usages liés aux technologies de la business intelligence (BI) et de démocratiser les fonctions Big Data et d’analytique dans les entreprises. Pour cela, nous nous positionnons sur le marché de la data discovery, aujourd’hui perçue comme la nouvelle génération de solutions de la BI. La science de la data discovery, sur laquelle repose Matlo, propose des outils graphiques et dynamiques pour permettre à des utilisateurs sans compétence technique d’explorer rapidement leurs données de manière interactive. Grâce à la représentation graphique des données, nous apportons une valeur de simplicité sur les données pour faire en sorte que nos clients, mêmes novices dans la data, puissent rapidement comprendre leurs données pour agir. Plus largement, nous accompagnons nos clients dans leur processus de transition numérique en faisant de la donnée un levier stratégique d’échange et de performance à tous les niveaux de l’entreprise.

Qui sont les utilisateurs de votre solution?

Plutôt que de cibler des secteurs d’activité, nous nous adressons d’abord aux métiers des entreprises de taille intermédiaire et des grands comptes comme le marketing, le commercial, la DG, les RH, la DAF, l’innovation ou les études, et plus généralement à tous ceux qui ont besoin d’extraire des informations de qualité de leurs données. Les métiers que nous rencontrons recherchent des outils faciles à prendre en main et ont un fort besoin d’accompagnement dans leur démarche data. Au-delà du logiciel Matlo, nous intervenons donc en co-construction avec nos clients. La méthodologie que nous mettons en place, issue du design, permet à nos clients de se poser les bonnes questions en amont d’un projet pour ensuite être plus pertinents et plus rapides dans leur travail d’analyse.

Qui sont vos concurrents?

Le marché de la data discovery est très concentré avec de nombreux éditeurs de logiciels nord-américains. Le nombre d’entreprises en France qui se lancent dans l’analyse visuelle de données reste encore restreint. Sur nos cibles, nous pouvons citer Tableau, TIBCO, Qlik ou Toucan Toco.

Qu'est-ce qui vous distingue d'eux?

Nous venons du monde du design et proposons donc une approche empathique des données pour mettre en place un projet de data analyse. Nous ne nous contentons pas de vendre un logiciel cloud intuitif et graphiquement épuré, nous proposons une offre globale avec des formations et du conseil pour ne pas abandonner nos clients face à leurs données et ainsi accompagner chacune des directions métier dans sa transition numérique.

Quel est votre plan de développement?

Après trois ans de prestations de data design, nous avons réalisé une trentaine d’entretiens en juin 2015 auprès de grands comptes, d’agences de consulting, de marketing, de veille et d’institutions pour élaborer le premier cahier des charges du logiciel d’analyse de données. De septembre 2015 à mai 2016, nous avons développé la version Alpha du logiciel Matlo sur nos fonds propres. De mai à septembre 2016, nous avons fait tester cette première version à des grands comptes pour améliorer l’outil. A partir d’octobre 2016, nous avons commercialisé Matlo en version Bêta. Et enfin, le 24 janvier 2017, nous avons officiellement lancé Matlo cloud dans sa première version. Dans notre approche test and learn, nous réalisons régulièrement des user tests pour nous assurer que le logiciel répond en permanence aux besoins réels de nos clients.

Et maintenant, quels sont vos enjeux?

Notre ambition 2017 est de devenir une des références majeures en France sur les problématiques d’analyse de données avant de préparer notre internationalisation. D’un point de vue commercial, notre objectif est d’atteindre 400 abonnements vendus d’ici septembre 2017. Pour atteindre cet objectif, nous pouvons déjà compter sur: 

  • Les 100 clients grands comptes, agences et institutions que nous avons conseillés jusqu’en 2015,
  • Les 100 testeurs de Matlo Bêta arrivés de manière spontanée d’octobre à décembre 2016,
  • Les 150 utilisateurs déjà actifs au 31 janvier 2017.

 

Fondateurs : Thomas Busson et Thomas Dupeyrat

Date de création : mai 2016

Levée de fonds : 500 000 euros en début d’année 2017 auprès d’investisseurs privés

Siège : Nantes

 

Lire aussi:

 

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[FW Radar] Matlo améliore la prise de décision des entreprises grâce à la dataviz
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech
Akka Technologies
Adecco rachète le Français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros, pour créer un géant du numérique
spotify
Résultats trimestriels: Spotify réduit ses pertes et grimpe à 165 millions d’utilisateurs payants
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code