ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jour

[FW Radar] Morgane L’Hostis, cofondatrice de Popmyday, l’application pour prendre soin de soi

A l’occasion de la Journée de la Femme digitale, FrenchWeb vous propose de découvrir 5 femmes dirigeantes de start-up tout au long de la semaine dans la rubrique «FW Radar».

 

Fondée en mars 2014 par Morgane L’Hostis et Charles Berenguer, Popmyday est une application qui permet de réserver un soin beauté. Le service est disponible toute la semaine, de 7h à 22h.

Plus de détails avec Morgane L’Hostis, cofondatrice de Popmyday.

FrenchWeb: Quel problème résout Popmyday?

Morgane L’Hostis, cofondatrice de Popmyday: Notre service répond aux attentes des femmes actives aux emplois du temps surchargés qui trouvent difficilement le temps de prendre soin d'elles. En effet, tous les salons et instituts de beauté sont fermés en dehors et des horaires de bureau et saturés le samedi. Par ailleurs, les sites de réservation classiques de services beauté se focalisent sur les promotion au détriment de la qualité des salons référencés.

Quelle est votre proposition de valeur?

Popmyday est une application mobile de services beauté et bien-être à domicile (manucure, coiffure, maquillage et massage). Notre service permet aux femmes active de réserver un rendez-vous soit chez elles tôt le matin, tard le soir, le week-end, même à la dernière minute, soit dans la journée au bureau. Et surtout, nous garantissons la qualité du service rendu, tous les Popartistes ont été testés et sélectionnés en amont par des experts pour garantir la qualité des prestations.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos utilisatrices sont des citadines, actives et connectées, qui ont généralement entre 30 et 50 ans. Ces femmes ont peu de temps, elles recherchent donc une réservation simple et efficace, des disponibilités flexibles et des prestations de grande qualité. Sur les prestations que sont la coiffure et la manucure, les usages de nos utilisatrices sont hebdomadaires.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont Treatwell et Balinea, les grandes centrales de réservation à prix cassés. Même si elles proposent peu de services à domicile, elles captent une part importante de la demande par leurs opérations marketing très agressives. Notre proposition de valeur est ailleurs que sur les discounts, nous gardons des prix abordables mais garantissons la qualité de service grâce à notre sélection drastique et la commodité de prise de rendez-vous: chez soi à 20h en rentrant du travail.

Quel est votre plan de développement?

Nous voulons devenir le premier salon de beauté mobile et connecté et proposer à terme tous les soins que propose un institut classique. Nous avons ouvert le massage le 15 février dernier et nous allons élargir progressivement notre offre à tous les services traditionnels: coupe, épilation… Géographiquement, nous voulons développer Popmyday sur d’autres villes en France et à l’étranger. Dans le secteur de la beauté, être français est un vrai plus, très valorisé à l’international, nous voulons capitaliser dessus.

Quels sont vos enjeux?

L’enjeu principal est la qualité des prestations qui est garante de la satisfaction du client et donc du fait qu’il reviendra. Nous aurons beau faire l’application la plus belle qui soit, si derrière le brushing est râté, notre cliente ne reviendra jamais. Notre enjeu majeur se situe au niveau de la sélection des Popartistes, comment monter en charge tout en gardant la qualité de service? Cela va évidemment nous obliger à nous réinventer.

[tabs][tab title= »Popmyday : Les données clés »]

Fondateurs : Morgane L’Hostis et Charles Berenguer

Date de création : mars 2014

Levée de fonds : première levée de fonds effectuées en juin 2015 avec des «Friends and Family»; et la seconde en novembre dernier avec le fonds W3, fondé par Yannick Pons, qui a investi 1 million d’euros.

Siège : Paris

Capital : 21 600 euros

[/tab] [/tabs]

Lire aussi : Planity lève 1,5 million d’euros pour digitaliser la prise de rendez-vous beauté

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This