ActualitéBusinessFinTechStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Netheos, la FinTech qui accélère et automatise la vente en ligne de produits bancaires et assurantiels

Fondée en 2004 par Olivier Détour, la solution Saas Netheos optimise les parcours de souscription digitaux fortement règlementés, principalement pour les banques et les assurances (Banque Casino, Cdiscount, Franfinance, etc.).

En complément de la signature électronique, sa solution en mode SaaS « Trust and Sign »​ augmente les taux de transformation (+35% mesuré) et automatise la vérification de l’identité des signataires en conformité avec la nouvelle réglementation européenne eIDAS.

Plus de détails avec Olivier Détour, fondateur de Netheos :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Avec Internet, la vente à distance de produits bancaires et assurantiels s’accélère. Si l’e-commerce traditionnel existe depuis une petite vingtaine d’année (Cdiscount, Amazon, etc.), c’est encore un métier nouveau pour ces organismes qui ne délivrent pas de produit physique mais doivent en revanche trouver des compromis entre expérience client et obligations règlementaires. Le client aura en effet à signer des documents et à soumettre ses justificatifs. Cette expérience en « selfcare » (en autonomie) peut créer des difficultés entrainant des abandons de parcours. En parallèle, les e-dossiers reçus sont de moins bonne qualité que les dossiers réalisés en face à face ce qui invariablement stresse les plateformes « backoffice » en charge de leur vérification. Dans ce contexte, la fraude est également un problème très actuel.

Quelle est votre proposition de valeur?

La solution en mode SaaS de Netheos supprime le papier et utilise l’Intelligence Artificielle pour sécuriser et accélérer la vente en ligne de produits bancaires et assurantiels. En automatisant l’analyse de conformité et d’authenticité des documents soumis par le client, l’accompagnement de ce dernier devient temps réel. La signature électronique certifiée (règlement européen eIDAS) et le KYC associé permettent quant à eux de signer en ligne des prospects en parfaite conformité règlementaire. Le ROI de la solution est immédiat en augmentant de 45% la conversion du parcours de souscription tout en garantissant 97% de dossiers complets directement exploitables côté backoffice.

Le motion design Trust and Sign (2 min) : http://www.netheos.com/#videomotion

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos clients sont des organismes de crédit, des banques, des assurances, des mutuelles ou encore des courtiers (retour client Banque Casino : http://www.netheos.com/#videocasino). Ils souhaitent développer leur business en ligne et créer de la confiance. Ils ont souvent déjà une solution de signature électronique mais rencontrent des difficultés périphériques. Ils prennent également très au sérieux leurs obligations règlementaires qu’ils souhaitent automatiser en partie pour retrouver de l’agilité (l’automatisation d’une partie des contrôles règlementaires permet notamment de re-localiser en France les plateformes). Au delà de la simple ouverture de compte, les produits que nos clients distribuent via les canaux du digital sont les crédits, les cartes de paiement, les assurances IARD, garanties loyer impayé, etc.

Nous nous intéressons aussi à l’utilisateur final, client de nos clients, qui souhaite se simplifier la vie au quotidien. Nous pensons que la confiance doit-être réciproque afin de créer des relations durables et équitables entre les différents acteurs du digital (consommateur vs. institutionnel notamment). C’est également la problématique de nos clients et nous oeuvrons ensemble en ce sens.

Quel est votre plan de développement?

En 2017, nous avons beaucoup travaillé à la sécurité des informations personnelles et la disponibilité de nos services. Nous avons obtenu de très bons résultats en ce sens. Nous sommes aujourd’hui plutôt dans une logique d’étendre notre gamme en proposant de nouveaux services basés sur de l’IA. C’est important pour fidéliser nos clients et adresser de nouveaux usages. Parmi eux, il y a ceux du citoyen et de ses démarches en ligne (plan Cap 22 de modernisation des administrations lancé par le gouvernement).

Maintenir notre croissance (45% en 2017) passe également par l’internationalisation que nous avons débuté en 2017 avec 3 pays européens.

Quels sont vos enjeux?

Notre futur passe par la satisfaction de nos clients existants et par la bonne gestion de notre croissance qui implique de grandir rapidement. Pour cela nous recrutons en permanence de nouveaux collaborateurs talentueux.

Après il s’agit de convaincre afin de répliquer les succès récents.

Qui sont vos concurrents?

En France, Quicksign propose un service de souscription B2C comparable à notre solution Trust and Sign. Aux Etats-Unis, nous pouvons mentionner Jumio qui propose une solution de vérification d’identité comparable à celle de notre service PreventGo.io. Nous rencontrons également souvent des concurrents qui propose du BPO, c’est à dire une saisie et un contrôle manuels des informations. Mais sans automatisation, l’accompagnement temps réel est perdu.

Nous nous distinguons en premier lieu par notre savoir faire en IA, nos technologies largement éprouvées et par le niveau d’automatisation de nos solutions. Mais c’est aussi notre orientation business qui fait la différence :

– Lutter contre la fraude sans considérer l’impact sur le business n’est plus admissible aujourd’hui. Et le ratio en ce sens de nos solutions est très bon.

– Il existe beaucoup de solutions de signature électronique mais la nôtre est spécifiquement dédiée à la vente en ligne et à l’acquisition de nouveaux prospects ce qui la rend très efficace dans ce contexte.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire ? Pourquoi ?

J’aime bien Elon Musk pour sa vision industrielle / grands projets.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Elevate (pour pratiquer l’anglais tout en me réveillant le matin)
  • cFactuel (pour m’informer sur les grands sujets de société via des infographies « factuelles »)
  • Flipboard (pour parcourir rapidement l’actualité)
  • Molotov (pour regarder la TV et enregistrer des émissions tardives)
  • Trello (pour plein de choses…)

Une start-up à nous faire découvrir ?

Smile and Pay (encaissement de CB via son smartphone).

Les données clés:

  • Fondateurs : Olivier Détour
  • Date de création : 2004 (cyber sécurité / cryptographie) avec un gros pivot sur le métier actuel en 2013
  • Levée de fonds : Oui. Auprès de business angels, de fonds locaux (Soridec et Sud Angels) ainsi que nationaux (Axa Strategic Venture) pour un total de 1 M€.
  • Siège : Montpellier

 

 

Tags
Plus d'infos

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer