Decode BusinessIntelligence ArtificielleTV

Nicolas Demassieux (Orange) : «Il faut comprendre les limites réelles de l’IA pour qu’elle soit raisonnée»

Avec 269 millions de clients dans le monde, 152 000 salariés, 450 000 kilomètres de câbles sous-marins ou encore 732 millions d’euros pour la recherche et l’innovation, Orange est l’un des principaux leaders européens et africains dans les télécommunications. Au sein de l’opérateur, une équipe de 650 chercheurs, sous la houlette de Nicolas Demassieux, travaille sur le futur de la connectivité, la 5G, l’Internet des objets ou encore… l’intelligence artificielle.

Au coeur des conversations dans la Tech française et mondiale ces dernières années, l’intelligence artificielle est en effet une source inépuisable de fantasmes et de craintes. Aux yeux de Nicolas Demassieux, il est impératif «d’encadrer l’intelligence artificielle dès le début», explique-t-il à l’occasion du sommet des Napoleons qui s’est tenu début janvier à Val d’Isère. Pour le directeur de la recherche d’Orange, cela passe notamment par la compréhension de l’appropriation de l’intelligence artificielle par les utilisateurs ainsi que de ses limites réelles pour l’améliorer. Dans ce sens, l’enjeu pour les chercheurs est de tester la neutralité de l’intelligence artificielle et de la rendre responsable.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Nicolas Demassieux (Orange) : «Il faut comprendre les limites réelles de l’IA pour qu’elle soit raisonnée»
IA : reciTAL lève 3,5 millions d’euros pour simplifier la vie des entreprises avec le traitement automatisé du langage
RH : la startup française InsideBoard lève 25 millions d’euros
Coronavirus : CovidIA, une intelligence artificielle pour sortir du confinement ?
Le Decode de la semaine, Marion Moreau reçoit Patrick Bertrand (Holnest)
Qui est Aisera, la startup américaine qui s’érige en alternative à Automation Anywhere et UiPath ?
Après Beamap et Recast.AI, Patrick Joubert lance Ponicode, une IA pour faciliter la vie des développeurs