ActualitéBusinessStartupStartup du jour

[FW Radar] Privateaser veut faciliter la réservation de lieux pour les événements

Lancée en 2014 par Alexandre Paepegaey, Nicolas Furlani et Raphael Kolm, Privateaser permet de trouver facilement un lieu pour tous types d'événements (anniversaires, cocktails etc).

Plus de détails avec Clara Pénalba, chargée de communication et de marketing chez Privateaser.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

clara-penalbaClara Pénalba, chargée de communication et de marketing chez Privateaser: Privateaser est un service gratuit, qui vous permet de réserver ou de privatiser simplement de nombreux bars, restaurants et salles de location, pour tous les types d’événements qu’ils soient à titre privé (B2C): anniversaire, verre entre amis, baptême, mariage… ou professionnel (B2B): cocktail d’entreprise, pot de départ, afterwork ou encore soirée d’entreprise… Notre ambition est de faciliter la recherche du lieu grâce à des filtres qui correspondent aux critères de l’organisateur. Une fois la sélection générée, il peut rapidement, sur les pages des établissements, se faire une idée du lieu grâce notamment aux photos et aux avis. De plus, il peut profiter de tarifs que nous avons négociés auprès de nos partenaires. 

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre ambition est de proposer un service qualitatif, rapide et simple qui puisse convaincre les personnes qui ont un événement à fêter, de réserver un lieu. Nous voulons que l’organisation d’événement ne soit plus une source d’angoisse mais la garantie d’un événement réussi. En étant en contact privilégié avec les partenaires, nous facilitons les échanges et permettons aux organisateurs d’être rassurés sur le bon déroulement de leurs soirées. 

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

La majorité de nos utilisateurs sont les Millennials qui cherchent à fêter leur anniversaire, célébrer leur cocktail d’entreprise ou encore boire un verre entre amis en réservant quelques tables ou en privatisant un établissement en entier (bars, restaurants, péniche, rooftop…); ainsi que les entreprises qui souhaitent organiser un afterwork, une soirée d’entreprise… Ces deux cibles recherchent avant tout un service rapide et simple, des promotions et un large choix d’établissements dans leur quête de lieu pour leur évènement.

Quel est votre plan de développement?

Après plus de deux années d’expérience sur le marché de l’événementiel parisien, nous avons acquis les connaissances nécessaires pour étendre notre service à la province (dans les 8 grandes villes de France: Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nice, Lyon et Marseille). Nous avons également à coeur de tester notre plateforme auprès de villes européennes avec pour commencer la ville de Madrid. Du côté de notre produit, nous voulons continuer à l’améliorer pour faciliter le mode de réservation, c’est pourquoi nous tendons à rendre la réservation instantanée sur l’univers des bars. 

Quels sont vos enjeux?

Notre premier enjeu est de réussir à démocratiser le secteur de l’événementiel en mettant en relation directement les gérants d’établissement et les organisateurs d'événement. Tous les événements ne nécessitant pas de production peuvent s’affranchir des coûts d’une agence événementielle. Nous sommes convaincus que les gérants sont les plus à même de conseiller nos clients car ils connaissent parfaitement les opportunités qu’offrent leur lieu. Notre deuxième enjeu est de proposer un service qui facilite l’organisation des afterworks et soirées de fin d’année pour les entreprises, notamment en proposant des packages et autres promotions spéciales. 

Qui sont vos concurrents?

Nos principaux concurrents sont: la flemme qui fait que nous allons toujours dans le même lieu pas original, les agences événementielles.

[tabs]

[tab title= »Privateaser : les données clés »]

Fondateurs : Alexandre Paepegaey, Nicolas Furlani et Raphael Kolm

Date de création : 2014

Levées de fonds : une première de 300 000 euros ; le 24 février 2016, deuxième levée de fonds de 500 000 euros et le 29 novembre 2016, troisième levée de fonds de 3 millions d’euros.

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This