ActualitéBusinessDistributionStartupStartup du jour

[FW Radar] SKYdeals veut réinventer le Travel Retail

Fondée en janvier 2017 par Julien Sivan et Céline Braems, SKYdeals entend révolutionner le Duty Free. La plateforme propose des offres aux voyageurs, dans les avions comprenant un réseau wifi.

Plus de détails avec Julien Sivan, co-fondateur de SKYdeals.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Julien Sivan, co-fondateur de SKYdeals: Souvenez-vous, quelques années en arrière, l’excitation que l’on pouvait ressentir lors du passage en zone d’achat Duty Free à l’aéroport…
On y découvrait des produits disponibles nulle part ailleurs: l’électronique à Singapour, le luxe à Paris, la mode à Rome… et surtout, une garantie du meilleur prix engendrée par la vente en Duty Free!

Mais désormais, la révolution du e-commerce permet à chacun de se faire livrer au meilleur prix n’importe quel produit en provenance du monde entier… La vente en zone aéroportuaire existe toujours mais on y effectue désormais des achats pratiques, presque utilitaire, et le prix n’est que rarement attractif.

La mission de SKYdeals est de redynamiser les achats en Travel Retail et refaire de son temps de vol, un moment privilégié de découverte et de consommation. En deux mots, notre ambition est de réinventer le Travel Retail.

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre offre est la première solution d’«Inflight Shoppertainment», une solution de divertissement de bord basée sur le shopping de produits et de services.

Sur notre plateforme, le passager peut acheter, à prix avantageux, des services à destination ou à l’escale (excursions, activités, taxis, etc..), et bénéficier pendant la durée du vol de ventes privées de produits (avantages prix, gifts ou exclusivités) livrés chez lui ou à l’aéroport en Click & Collect.

Aussi, nous avons développé une technologie qui nous permet de proposer des ventes événementielles pendant toute la durée du vol et assurer ainsi une animation commerciale permanente. Voici nos différentes offres:

  • Des offres «Fly Over»: dans 15 minutes nous survolerons l’Irlande et vous découvrirez des ventes de produits et de services liées à la zone survolée, disponibles uniquement durant le survol de la zone!
  • Des offres groupées: Plus le nombre de passagers acheteurs d’un produit ou d’un service est élevé, plus grande est la réduction.
  • Des happy hours: Des offres exceptionnelles sur des produits ou services disponibles à la vente sur une durée très courte.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous ciblons prioritairement les voyageurs aériens des vols proposant le Wi-Fi à bord, mais plus globalement, notre offre répond à tous les contextes d’expérience passager connecté: trains, croisières…

Le Wi-Fi à bord est déjà largement répandu chez les compagnies américaines, asiatiques et du Moyen-Orient.

En Europe, nous allons connaître une croissance très forte de l’équipement en Wi-Fi à bord dans les 3 années à venir.

Cependant, l’équation économique de financement du Wi-Fi n’est pas encore trouvée (faire payer le voyageur VS Wi-Fi gratuit à bord).

Aussi, les compagnies aériennes sont à la recherche de solutions qui leur permettent de rentabiliser la connectivité à bord.

Notre solution, basée sur un modèle de profit sharing, est une des premières solutions disponibles.

Quel est votre plan de développement?

Nous devons aller très vite pour suivre le développement de la connectivité de bord. Il n’y aura pas la place pour un grand nombre d’acteurs.

Nous avons déjà réalisé un premier test à bord de la compagnie French Blue qui a permis de finaliser les développements et réaliser les premières ventes.

Nous allons très prochainement lancer des nouveaux tests auprès de compagnies américaines et asiatiques.

Nous venons de clôturer sa première levée de fonds auprès de Business Angels et nous travaillons désormais sur une levée plus importante (entre 3,5 et 4 millions d’euros) qui servira à financer l’implantation à l’international dès 2018 pour assurer un lien avec les compagnies aériennes aux Etats-Unis, en Asie et au Moyen-Orient.

L’internationalisation est une nécessité. En raison de la faiblesse du taux d’équipement du Wi-Fi à bord des compagnies européennes, SKYdeals s’intéresse prioritairement au marché US, Asie et Moyen-Orient.

Quels sont vos enjeux?

Nous sommes dans une course de vitesse, l’objectif est de toucher 5% des voyageurs aériens d’ici 5 ans (ce qui correspond à 212 millions de passagers).

Pour cela, nous devons établir des partenariats avec les grandes compagnies aériennes connectées le plus rapidement possible.

Nous devons également développer notre réseau de partenariat avec les aéroports du monde entier afin de pouvoir réaliser des livraisons en Click & Collect à l’arrivée des vols.

En parallèle, nous devons proposer à nos passagers des offres toujours plus intéressantes de produits et de services à destination dans le monde entier!

En avion, le passager est encore habitué à passer en mode avion et/ou éteindre son téléphone portable en vol.

Nous devons changer cet usage et petit à petit éduquer les passagers à utiliser le wifi à bord s’ils le souhaitent. Cet usage est désormais répandu sur d’autres continents.

Nous sommes en recherche de fonds pour financer notre croissance rapide et internationale.

Dans un premier temps, pour nous est de réaliser un lancement réussi sur plusieurs compagnies aériennes dans les prochains mois. Dès que ces engagements seront confirmés, la question des RH se posera à cet instant.

Qui sont vos concurrents?

Pour l’instant il n’existe pas de concurrence directe cependant, une fois l’usage de l’internet à bord répandu, nous serons en concurrence avec l’ensemble des sites marchands.

Nous allons nous démarquer par un ciblage très précis des offres événementielles basées sur la data du fichier de réservation et par notre technologie d’Inflight Shoppertainment qui nous permet d’animer commercialement le voyage durant toute la durée du vol.

Les données clés:

  • Fondateurs : Julien Sivan et Céline Braems
  • Date de création : janvier 2017
  • Levée de fonds : en cours
  • Siège : Paris
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This