ActualitéLes levées de fondsLondresTech

Geniac lève 30 millions d’euros pour libérer les entrepreneurs de la paperasserie

Le montant

Geniac, une start-up britannique qui développe des logiciels cloud B2B, vient de parvenir à un accord avec Grant Thornton, un cabinet spécialisé dans la comptabilité et l’audit, qui va y investir 22 millions de livres (30,9 millions d’euros). La jeune société avait déjà bouclé un précédent tour de table en amorçage il y a un an.

Le concept

Fondée en 2014 par Eduardo Martinez et Michael Galvin, deux anciens consultants d’Accenture, Geniac développe des logiciels à destination des petites et moyennes entreprises. Ceux-ci concernent la comptabilité – avec une solution qui se connecte directement avec les comptes de certaines banques partenaires – la préparation des comptes annuels ou encore la gestion des impôts et des taxes.

Mais au-delà de ces solutions financières, Geniac propose également des outils pour la gestion quotidienne, notamment en matière de ressources humaines. Il peut s’agir de la gestion des payes, des avantages, des relations avec le HMRC (l’équivalent de l’URSSAF au Royaume-Uni) avec des rappels pour les dates butoirs… La plateforme intègre également les recrutements, les contrats d’embauche ou encore les promotions en interne, avec la possibilité d’obtenir par exemple une simulation en temps réel sur l’impact financier.

La société commercialise ses logiciels comme des services hébergés dans le cloud sous forme d’abonnements mensuels dont les tarifs varient selon la taille et les besoins des entreprises clientes.

Le marché

«Lorsque vous êtes créateur d’entreprise (…), la distraction est la dernière chose dont vous avez besoin. Beaucoup d’entrepreneurs ne savent pas ce qui est nécessaire pour créer et gérer une entreprise, et ont recours à des spécialistes individuels, ce qui prend du temps et est coûteux (…). Nous avons créé Geniac pour intégrer tous les spécialistes et les outils dont une entreprise en croissance a besoin, en offrant aux propriétaires d’entreprises une visibilité complète, de la tranquillité d’esprit et le temps de retourner à ce qu’ils aiment faire», a déclaré Eduardo Martinez.

Avec ces nouveaux fonds, Geniac espère accélérer dans les 12 prochains mois. L’entreprise doit cependant compter sur de nombreux concurrents qui proposent également des solutions pour la gestion administrative des entreprises. Aux Etats-Unis, Zenefits propose par exemple des solutions en cloud pour la gestion de la paie, des avantages sociaux, des stock-options ou même des mutuelles professionnelles.

Fondateurs : Eduardo Martinez et Michael Galvin

Création : 2014

Siège social : Londres

Marché : logiciels cloud pour la gestion des entreprises

Financement : 22 millions de livres (juillet 2015)

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Geniac lève 30 millions d’euros pour libérer les entrepreneurs de la paperasserie
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link