ActualitéSellsy

Gestion du point de vente: Sellsy passe à la caisse enregistreuse connectée et va lancer un framework e-commerce propriétaire

Le spécialiste en gestion ERP et facturation Sellsy veut faire économiser aux enseignes ce qu'elles dépensent en solution type IBM et Oracle…

Sellsy, une startup basée à la Rochelle, entend bien bousculer le marché des solutions de gestion commerciale en BtoB. Sellsy, positionné comme un acteur qui facilite la gestion ERP, la facturation et la gestion des stocks des entreprises, lance un nouveau web service : la caisse enregistreuse connectée, adressée au points de vente physiques.

Cette caisse enregistreuse permet notamment de gérer les stocks et de suivre au plus près les étapes de la vente. Un service qui est aujourd'hui proposé par des mastodontes comme IBM. "Un des leaders du marché du point de vente pour ce genre de fonction c'est IBM, SAP ou Oracle, et des solutions coûteuses pour les enseignes", précise Alain Mevellec, CEO de Sellsy, qui aborde le marché avec un tarif plutôt attractif, 40 euros par mois pour un utilisateur référencé chez Sellsy. Pour lui, ce sont les franchises qui sont les plus concernées par la problématique de la gestion commerciale, et des infrastructures techniques et informatiques qui pèsent lourd…

CRM optimisé

CAisseOutre l'aspect modernisant du point de vente, le plus de la solution réside dans la gestion du CRM pour les enseignes : "L'une des fonctionnalités c'est de proposer au vendeur d'éditer et d'envoyer le ticket de caisse par mail", précise Alain Mevellec. L'opportunité de générer du lead et donc une base de données clients qui pourra être très utile à l'enseigne.

"Il faut 10 minutes pour maîtriser l'outil", un argument qui peut résonner fortement dans l'esprit des directions commerciales, qui cherchent à optimiser la gestion du point de vente. La caisse enregistreuse de Sellsy pourra se connecter à divers périphériques, comme les imprimantes ( pour les tickets), et des scanners à code-barres par exemple. 

Ce projet de la caisse a nécessité 6 mois de développement pour Sellsy, qui teste déjà le service sur une vingtaine de ses clients. La start-up Le Petit Ballon, qui va prochainement ouvrir une boutique physique à Paris, est parmi les premières à intégrer l'interface globale de gestion.

"Nous avons levé 200 000 euros auprès de notre investisseur historique (Alto) pour financer le développement, du hardware notamment. Nous prévoyons, pour accélérer le développement commercial de notre nouvelle solution, de recruter 4 personnes", précise Alain Mevellec à FrenchWeb. La start-up entend bien convaincre ses 3000 clients pour atteindre l'objectif d'1,5 millions d'euros de chiffre d'affaires, le triple de celui qui est réalisé aujourd'hui.

Offre globale e-commerce

Sellsy prévoit par ailleurs de s'étendre à l'international et envisage une levée de fonds significative au premier trimestre 2014. La solution Sellsy est par ailleurs déjà disponible en anglais et ses utilisateurs au profil international.

L'ambition de Sellsy est large: "Nous prévoyons de créer notre propre framework e-commerce , sans avoir besoin de Prestashop par exemple, pour la rentrée 2014. L'idée pour être complémentaire de notre solution, c'est de pouvoir créer sa propre boutique et de tout gérer, depuis la création du site en ligne jusqu'à la gestion du point de vente et du CRM".

Levée au premier semestre de 2014, pour l'international : d&jà disponible en anglais, on a des clients partout,  on a la même réception qu'en France, on veut des vrais ressources.

Tags
Plus d'infos

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Un commentaire

Share This