ActualitéMedia

[Vidéo] Glamour s’offre Victoria Bedos pour sa nouvelle campagne interactive

Condé Nast a fait appel à l’agence DAN Paris pour mettre en place un plan de communication autour de la nouvelle formule du magazine Glamour « + grand, + mode, + chic ».

glamour

L’agence Dan a ainsi créé la campagne « On n’est jamais trop Glamour », véritable leçon de style et de glamour qui s’articule autour de 3 actions :

  • Une vidéo interactive, publiée sur Dailymotion, dans laquelle on découvre Victoria Bedos donnant quelques conseils de bienséance digitale à toutes les filles qui s’égarent sur leur profil Facebook : l’auto-likeuse, l’addict des changements de statut, la LOListe compulsive, la food reporter, la maniaque du checking ou la social narcissique… Pour faire passer le message à une amie, il suffit de remplir un formulaire en y renseignant son nom, son prénom, sa couleur de cheveux, son statut amoureux, etc. et Glamour se charge du reste.

Ce dispositif, lancé le 4 février s’appuie sur les dernières fonctionnalités du player Dailymotion permettant la configuration et la génération automatique de vidéos par un formulaire en flash.

  • Cette vidéo est accompagnée d’une campagne d’affichage annonçant la sortie du nouveau Glamour : affiches, dos de kiosque, le tout depuis le 4 février
  •  En BtoB : 160 vidéos personnalisées ont été envoyées le 4 février auprès de contacts ciblés.
  • Une nouvelle version du site Glamour.fr, adaptée au format +grand, +mode, +chic sera disponible dès le mois de mars.

Trois jours après son lancement, la vidéo interactive comptabilise près de 700 000 vues sur Dailymotion et a généré 23 415 vidéos de particuliers.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This