ActualitéData RoomRetail & eCommerceTech

Google lance Google One Pass, sa plateforme de micropaiement pour éditeurs

Un jour après l’annonce par Apple des conditions tarifaires de son nouveau service d’abonnements en ligne à des contenus médias via l’App Store, Eric Schmidt a annoncé aujourd’hui à Berlin le lancement dans 7 pays dont la France de la plateforme Google One Pass.

Elle permet aux éditeurs de commercialiser leurs contenus numériques depuis leurs sites internet ou leurs applications.

Selon Philippe Colombet, Directeur de Google Actualités / Google France: « L’outil technologique est fourni gratuitement à l’éditeur et lorsqu’il y a une transaction – un abonnement ou un paiement à l’acte – l’éditeur reçoit la très grande majorité du revenu sur chaque transaction, environ 90% ».

Google se défend de faire cette annonce en réaction à celle d’Apple hier et marque clairement des points avec une commission prévue de 10% face aux exorbitants 30% de l’App Store. Dans son communiqué officiel, la société note avec malice qu’elle a développé Google One Pass pour aider les éditeurs et les journalistes à publier leurs contenus sous la forme économique qu’ils désirent.

Parmi les premiers partenaires de la plateforme: Le Nouvel Observateur, Axel Springer en Allemagne, Prisa en Espagne et Rust Communications aux Etats-Unis.

Google One Pass est disponible dès aujourd’hui en France, Italie, Espagne, Allemagne, UK, Canada et Etats-Unis.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Google lance Google One Pass, sa plateforme de micropaiement pour éditeurs
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link