ActualitéActualité Start Me UpAmérique du nordStart Me Up

Google se dote d’un incubateur pour ses «Googlers»

Après Jigsaw, l'incubateur technologique pour relever les grands défis du monde dirigé par Jared Cohen, Google va se doter d'un incubateur en interne destiné à stimuler ses «Googlers». D'après The Information, cette structure qui sera baptisée «Area 120», sera dirigée par Don Harrison et Bradley Horowitz, respectivement VP du développement Corporate, et, par le directeur de la plateforme de streaming, blogging, photos et vidéos (Google+). Auparavant, Don Harrison était en charge des fusions et acquisitions du groupe.

Les employés Google vont avoir la possibilité de développer à plein-temps leur projet, quitte à créer leur propre entreprise «dans laquelle Google pourra investir», précise le site américain. Ceux-ci obéissent déjà à la culture interne qui veut que 20% de leur temps soit consacré à développer des idées. Area 120 est censée rappeler ces "20%". Du pitch au financement (que la presse imagine via les fonds Google Ventures et Google Capital), Google compte border toutes les étapes pour ses salariés.

De fait, l'enjeu pour Google serait double. L'incubateur lui permettrait d'abord de retenir ses salariés créatifs, mais aussi de rester en pointe sur les dernières évolutions des marchés sur lesquels l'Américain est présent. L'Area 120 sera localisée dans les nouveaux locaux de la firme à San Francisco.

Dans une interview postée en mars 2016, Don Harrison explique l'enjeu d'intégrer des profils entrepreneurs au sein de Google:

 

Lire aussi: «Jigsaw», la nouvelle croisade numérique de Google pour affronter les grands défis du monde

Google Ventures ne veut plus investir en amorçage, et quitte l’Europe
 

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google se dote d’un incubateur pour ses «Googlers»
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé