A la uneActualitéEurope

Grève des taxis, Orange, Side Capital… l’actualité de la semaine vue par Gabriel de Montessus (HiPay)

Cette semaine, le regarde de Gabriel de Montessus, DG de HiPay.

La grève des taxis face à Uber

Dommage

«Ce mouvement est compréhensible vu les enjeux humains, industriels et financiers autour de cette profession. On ne peut remettre en cause ce droit à la grève surtout face à une situation où, à ce stade, peu d'issues / solutions concrètes semblent se dessiner. D'un regard extérieur, il est tout de même dommage de voir une profession en colère (dont certains débordements sont difficilement justifiables) sans se remettre à minima en cause. Celle-ci devrait voir comment faire siennes les nouvelles règles du jeu, notamment en termes de technologies et de qualité de service, qui sommes toutes sont des avancées pour l’ensemble du secteur. Le gouvernement, malgré sa mobilisation sur le sujet, peine à gérer de nouveaux entrants qui changent les codes et forces en présence. Il semble avoir du mal à encadrer et contrôler cette situation et ne peut ainsi rassurer et encourager l’industrie des taxis. In fine, cette grève ternit l’image de la France… le tout pourquoi ? Rien n’est encore sûr cependant les grands gagnants de la semaine sont les… VTC.

Lire aussi: L’application Paris Taxis prend la route du flop


Emmanuel Macron parle du statut d’entrepreneur, plus difficile que celui de salarié

Couac…

…formulation malheureuse et l'intéressé le reconnaît. Néanmoins, derrière ce "couac" de communication, monsieur Macron voulait semble-t-il rappeler qu’en France il y a beaucoup d'indépendants et d'entrepreneurs. Ces derniers forment le vivier des dirigeants, notamment des TPE et PME, de notre pays. Ils ne sont pas, pour leur grande majorité, des patrons éloignés de la réalité du travail, cossus ou nantis pour rentrer dans la caricature, mais bien des personnes qui travaillent beaucoup (pour ne pas dire trop pour certains). Ils ont la responsabilité d’emplois et de salariés, ce qui dans la conjoncture économique actuelle met très clairement une pression, un stress supplémentaire, à toute cette catégorie. Il n’y a donc pas lieu de comparer, mais juste de rappeler que le statut de travailleur indépendant ou d’entrepreneur, est très loin de la caricature facile dans laquelle on peut tomber quant à l’image qu’on peut se faire d’un dirigeant d’entreprise quelle que soit la taille et la typologie de la dite société.

Lire aussi: Entrepreneur ou salarié, lequel trime le plus?
 

Orange atteint 1 million d’abonnés fibre

Bonne nouvelle !

Le secteur bouge enfin. Si on y regarde de plus près le nombre d’abonnés tous opérateurs confondus est de 1,2 million… un chiffre faible ramené au nombre de foyers en France. Il est étonnant que la pénétration de la fibre n’aille plus vite au vu des investissements concédés ces dernières années par l’ensemble de l’industrie et les efforts des gouvernements successifs. Il semble qu’il faille attendre encore sept ans avant d’avoir environ 80 % de la population couverte par une solution haut débit. Une position optimiste car de nombreux spécialistes mettent en doute la capacité de la filière à atteindre cet objectif dans les délais. Sachant qu’au-delà des investissements et travaux colossaux que cela représente, il faut par la suite convaincre les usagers. Aujourd’hui, sur plus de 5 millions de foyers connectés, seuls 20 % sont passés à la fibre. Est-ce une question de prix, de marketing ou d’équipement ? Bref, plus Orange avancera vite, plus les autres opérateurs seront proactifs et accéléreront la démocratisation de la fibre en France. Cela ne peut être qu’une bonne nouvelle.

Lire: Orange, 1 million d’abonnés fibre sur du «vrai» très haut débit
 

Side Capital, un nouveau fond d’amorçage lancé par des entrepreneurs français

Side by side.

Toute initiative qui permet de structurer et de financer nos talents d’aujourd’hui et de demain est une bonne chose. C’est encore plus vrai pour Side qui se positionne sur l’amorçage des entreprises. Un segment où le financement en France n’est pas encore satisfaisant, malgré la croissance certaine, ces dernières années, des capitaux disponibles au financement des start-ups. Side a pour spécificité et volonté, au-delà du financement, d’accompagner à travers des entrepreneurs confirmés, le positionnement et la construction de l’équipe dirigeante, des porteurs de projets et de leur société. La phase d’amorçage est la plus critique pour le succès de leurs idées. L’objectif est donc d’accompagner l’entrepreneur dans l’organisation et le développement de son activité, de la gestion quotidienne, à la préparation de futures levées de fonds.

Side Capital, le nouveau fonds lancé par des entrepreneurs pour les start-up de la French Tech
 

[tabs]

 

[tab title= »En savoir plus »]

A lire également :

 

[/tab]

[/tabs]

Paris Fintech Forum

Pari(s) réussi !

La volonté d’Altéir et de l’ACSEL de mettre Paris au centre de la FinTech a été couronnée de succès. Il était bon de voir autant de monde – dirigeants de grands groupes, entrepreneurs, start-ups venant de tous pays… – se retrouver autour de cette thématique et d’en comprendre les enjeux et les futurs développements. La France a un vivier incroyable d’initiatives dans ce domaine au vu du nombre de start-ups qui étaient présentes hier à Bercy. Il y a une émulation, une vision, et un sentiment que les usages et les modèles vont bouger rapidement – bref, un grand bol d’air frais ! Seule ombre au tableau, et non des moindres… la réglementation. Le secteur des fintechs est très réglementé au niveau européen et la disparité d’implémentation des directives dans les différents pays membres risque (si ce n’est pas déjà le cas…) de freiner ce bel élan, en termes de compétitivité et de capacité de nos initiatives nationales à s’exporter…

Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This