ActualitéActualité Start Me UpAmérique du nordLes levées de fondsStart Me UpStart-up ConceptStartup ChannelUne Start Me Up

Grovo, la start-up qui parie sur le micro-learning plutôt que l’e-learning

Et si quelques minutes d'attention valaient mieux qu'un long discours en matière de formation ? C'est peu ou prou le pari de Grovo. Cette start-up américaine spécialisée dans l'e-learning vient de lever 40 millions de dollars (36,9 millions de dollars) auprès d'Accel Partners, en tant que principal investisseur, et de Costanoa Venture Capital, SoftTech VC, Greg Waldorf et Vayner Capital. L'an passé, elle avait déjà bouclé un tour de table de 15 millions de dollars auquel avait déjà participé Accel Partners.

Des vidéos de 144 secondes maximum

Lancée en 2010, Grovo développe une plateforme de formation à destination des employés. Mais contrairement à de nombreux acteurs de l'e-learning, la start-up s'est spécialisée dans ce qu'elle qualifie de «micro-learning». Pour éviter que ses cours en ligne ne soient fastidieux pour les utilisateurs, elle leur propose de consulter des vidéos courtes de 144 secondes maximum. L'idée étant alors d'améliorer les compétences des employés sur le long terme. Par exemple, dans la vidéo ci-dessous, Grovo explique en un peu plus d'une minute les principaux acteurs du marché de la publicité en ligne.

Avec ce modèle, la société assure vouloir fournir aux utilisateurs «la bonne formation (learning) au bon moment». «Comment et quand vous apprenez est en fait plus important que ce que vous apprenez», assure même Jeff Fernandez, le cofondateur de Grovo, sur le blog de l'entreprise. En soit, d'autres sociétés concurrentes proposent aussi, en plus de leurs offres de base, de décliner les programmes dans des formats courts, notamment pour l'apprentissage de la bureautique. D'ailleurs, l'an passé, LinkedIn a déboursé 1,5 milliard de dollars pour mettre la main sur Lynda.com, une plateforme de tutoriels en ligne.

Enfin, Grovo permet également aux entreprises d'y télécharger leurs propres contenus (vidéos, documents PDF…). Les responsables des ressources humaines ont ensuite accès à un tableau de bord permettant d'effectuer un suivi des formations (rapport d'activité, historique…).

DDB Worldwide parmi les clients

«À l'heure actuelle, des utilisateurs dans 190 pays bénéficient du travail que nous faisons ici à Grovo. Nous avons livré plus de 9 millions de moments d'apprentissage à ce jour à des organismes (…) comme les Hôtel Wyndham Group, WeWork, et la NBA», détaille Jeff Fernandez.

Côté modèle économique, Grovo commercialise ses offres sous forme d'abonnements annuels pour chaque employé dont les prix varient selon la richesse du catalogue de formations proposées ou encore l'espace de stockage disponible pour déposer les contenus d'une société. Avec ce modèle, l'entreprise revendique de grands comptes parmi ses clients, dont le groupe publicitaire DDB Worldwide ou l'agence Saatchi & Saatchi. Avec ce nouvel investissement, Grovo entend poursuivre le développement de sa plateforme, et conquérir de nouveaux clients.

PDG : Jeff Fernandez

Siège social : New York (Etats-Unis)

Activité : formation en ligne

Financement : plus de 55 millions de dollars levés

Concurrents : Lynda.com

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Grovo, la start-up qui parie sur le micro-learning plutôt que l’e-learning
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?