ActualitéBusinessComData RoomDistribution

Harland Clarke rachète RetailMeNot pour 630 millions de dollars

  • RetailMeNot propose 600 000 offres et coupons en ligne pour 70 000 retailers.
     
  • La plateforme revendique 650 millions de visites sur les douze derniers mois, 23 millions de visiteurs uniques mensuels sur mobile et 53 millions d’abonnés par mail.
     
  • Le rachat de RetailMeNot doit permettre à Harland Clarke d’étendre la portée de son portefeuille de coupons et de promotions qu’elle doit gérer.

 

La société Harland Clarke, qui propose des services marketing et de paiement, a conclu l’acquisition du site d’offres et de coupons de réduction en ligne RetailMeNot. Le montant de l’opération s’élève à 630 millions de dollars. 

Fondée en 2007 par Cotter Cunningham, RetailMeNot est l’une des plus importantes plateformes mondiales de coupons en ligne. Celle-ci revendique 650 millions de visites sur les douze derniers mois, 23 millions de visiteurs uniques mensuels sur mobile et 53 millions d’abonnés par mail. La plateforme propose 600 000 offres et coupons en ligne pour 70 000 retailers. En France, RetailMeNot est présent via Poulpeo et Ma Reduc. 

Dans les pas d’Ebates 

En 2013, Harland Clarke a racheté le groupe Valassis Communications, l’un des plus importants distributeurs de coupons au monde, pour 1,31 milliard de dollars. Le rachat de RetailMeNot doit ainsi permettre à Harland Clarke d’étendre la portée de son portefeuille de coupons et de promotions qu’elle doit gérer. «RetailMeNot fournit une nouvelle chaîne numérique mondiale pour distribuer les offres de nos clients qui complète parfaitement les réseaux numériques, mobiles, mail et d’impression de Valassis», explique Victor Nichols, CEO de Harland Clarke.

Cette opération confirme la consolidation qui est en train de s’opérer sur le marché des coupons en ligne. En 2014, l’Américain Ebates, spécialisé dans la distribution de coupons de réduction en ligne, avait ainsi été racheté par le groupe japonais Rakuten, qui détient PriceMinister en France, pour 1 milliard de dollars.

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This