A la uneBusinessEuropeHealthcareLeade.rsStartupTech

Hellocare veut faire passer le suivi médical des patients à l’heure du numérique

L’avenir du suivi médical des patients passe par la vidéo et l’intelligence artificielle pour Hellocare. Fondée en juillet en 2016 par Mathilde le Rouzic et William Benichou, la start-up française développe une application de consultation médicale disponible sur mobile et tablette. A partir de celle-ci, le patient peut solliciter un médecin entre 7 heures et 22 heures, 7 jours sur 7, afin de recevoir en vidéo un avis médical immédiat. «On se positionne en complément des rendez-vous dans les cabinets médicaux», précise Mathilde le Rouzic, co-fondatrice de Hellocare. 

Depuis son lancement en janvier 2017, Hellocare revendique 3 500 utilisateurs et 50 consultations en ligne par semaine. La start-up se fixe pour objectif d’atteindre 15 000 consultations en ligne d’ici la fin de l’année. En 2018, la société entend porter ce chiffre à 250 000. 

«La France est très en retard»

Outre les appels vidéo pour avoir un avis médical en moins de 15 minutes, Hellocare travaille également sur l’intelligence artificielle pour faire de l’analyse de symptômes et de l’aide au diagnostic pour les médecins. La start-up souhaite aussi concevoir un carnet de santé virtuel pour «permettre à chacun d’avoir tout son historique de santé dans son téléphone mobile», indique Mathilde le Rouzic. Hellocare suit les pas du Britannique Babylon Health, qui développe également une application mobile de consultation médicale en ligne. Cette dernière teste actuellement un chatbot médical et envisage de déployer une offre de diagnostic par intelligence artificielle dans le courant de l’année. 

Hellocare s’inscrit dans la vague des start-up françaises, comme Doctolib, Honestica ou encore Healthcare, qui veulent assurer la transformation digitale du système médical. «En France, nous sommes très en retard sur l’e-santé par rapport à d’autres pays, notamment les États-Unis», analyse Mathilde le Rouzic, à l'occasion de la conférence Leade.rs, qui s'est tenue à Paris début avril.

Fondateurs : Mathilde de Rouzic et William Benichou

Lancement : juillet 2016

Siège social : La Ciotat

Activité : application mobile de consultation médicale par vidéo

Financement : 1 million d'euros en mars 2017

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Hellocare veut faire passer le suivi médical des patients à l’heure du numérique
FoodTech: quand des anciens d’Uber deviennent des rivaux de Travis Kalanick
IA : Enlitic lève 25 millions de dollars pour détecter plus rapidement les cancers
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
Comment la startup School Tech souhaite digitaliser les écoles supérieures
Copy link