BusinessFrenchWeb BusinessMarketing & Communication

Hootsuite, la recette d’une success story canadienne 

Près de dix ans après sa création, Hootsuite s’est imposé comme un outil incontournable pour les marques. En effet, la plateforme canadienne permet aux entreprises de gérer leur image de marque sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…). Lancée en 2008 par Ryan Holmes, Hootsuite propose aux marques un tableau de bord de gestion des réseaux sociaux afin de regrouper tous leurs réseaux sociaux sur une seule et même interface.

L’outil permet notamment de programmer des publications, de réduire les liens et d’assurer un suivi des statistiques des réseaux sociaux pour détecter les atouts et les faiblesses de la marque en matière de social marketing. De cette manière, les entreprises peuvent améliorer leur visibilité sur les médias sociaux, ce qui passe par exemple par une augmentation du trafic entrant et un meilleur référencement sur le Web.

Aujourd’hui, Hootsuite revendique plus de 16 millions d’utilisateurs dans 175 pays à travers le monde. Valorisée 3 milliards de dollars, la société canadienne ne se repose pas pour autant sur ses lauriers et continue de se réinventer. Pour cela, Ryan Holmes a notamment décidé que 20% des employés de l’entreprise ne seront plus basés sur le même site d’ici la fin de l’année. «Nous avons beaucoup de jeunes, la moyenne d’âge tourne autour de 28 ans dans nos effectifs. Pour la plupart d’entre eux, il s’agit de leur premier emploi et ils ont une bonne compréhension des défis et des objectifs de l’entreprise. Je pense qu’il est important de mutualiser les compétences entre les départements», explique Ryan Holmes, fondateur et CEO de Hootsuite.

Fondateurs : Ryan Holmes, Dario Meli et David Tedman

Date de création : 2008

Siège : Vancouver

Activité : outil de gestion des réseaux sociaux

Bouton retour en haut de la page
Hootsuite, la recette d’une success story canadienne 
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Pourquoi Eric Boustouller, ancien président de Microsoft Europe de l’Ouest, rejoint C4 Ventures
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France