AcquisitionActualitéAmérique du nordMarketing & Communication

Snapchat s’offre le Français Zenly pour 300 millions de dollars

Destinée aux Millennials, Zen.ly est une app qui permet de géolocaliser ses amis présents sur le réseau social et de communiquer avec eux. Elle intègre de nombreux services à l'instar d'Uber: en un clic sur la photo de votre ami, il est possible de commander une voiture pour le rejoindre.

Derrière Zen.ly, on retrouve Antoine Martin (à gauche sur la photo) et Alexis Bonillo, qui dès la fin de ses études avait créé Alert.us, une app qui permettait de géolocaliser une personne de son entourage en cas de problème.

La société a réalisé un premier tour de table de 10 millions d'euros avec en leaders, Xavier Niel et IDInvest, qui a réuni la jeune génération d'entrepreneurs français parmi lesquels Solomon Hykes (Dockers), Damien Morin (Save), Stéphanie Hospital (OneRagtime). Cette opération a été suivie d'un second tour de 22,5 millions de dollars en septembre 2016, Zen.ly ayant convaincu Benchmark et Jerry Murdock (Insight Ventures). Xavier Niel et IDInvest suivent également cette augmentation de capital. 

Zen.ly a alors ouvert un bureau à San Francisco pour se rapprocher de l'écosystème Tech américain, tout en gardant au chaud ses ingénieurs à Paris. L'effet a été assuré, Snapchat ayant décidé d'acquérir Zen.ly en cash principalement, mais aussi en actions de Snap fin mai pour plus de 300 millions de dollars selon nos informations.

Nous recevions en mai 2016 Antoine Martin dans notre émission, le Débrief de la semaine:

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Snapchat s’offre le Français Zenly pour 300 millions de dollars
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
La plateforme OTT Alchimie lance son projet d’IPO pour s’étendre à l’international
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia