ActualitéData Room

Après des années de bataille, L’Icann valide l’extension .xxx. L’industrie du porno flaire le piège…

Rarement une nouvelle extension n’aura autant fait parler d’elle. L’Icann, l’autorité de régulation des noms de domaine vient de mettre un terme à des années de tergiversations en validant le .xxx.

Un joli cadeau pour l’unique registrar mondial habilité par l’Icann à commercialiser l’extension et ses près de 200 000 réservations à ce jour: ICM Registry. En échange, le registrar américain devra surveiller les spams et autres virus et verser son obole à une fondation contre la pédopornographie.

Ce .xxx est destiné évidement aux sites adultes et va permettre de faciliter le filtrage via les outils de contrôle parental et c’est bien ce qui dénonce une partie de l’industrie pornographique américaine regroupée au sein de la Free Speech Coalition qui redoute un blocage des sites en .xxx, en clair une censure. Elle appelle au boycott de cette extension dont la commercialisation va pouvoir débuter aux alentours de 60 $/an/nom de domaine.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Après des années de bataille, L’Icann valide l’extension .xxx. L’industrie du porno flaire le piège…
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages