ActualitéBusinessStartupTech

[Ils l’ont fait] Aircall, Dagoma, Wemap…: les 5 levées de fonds de la semaine

Frenchweb a sélectionné les entreprises qui ont rythmé la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Téléphonie d’entreprise »]

Aircall, 8 millions de dollars pour monter en gamme sur le call center en cloud

Fondateurs2Dans le classement 2015 des acteurs de la téléphonie d'entreprise, le Français Aircall ne challenge pas encore les poids lourds du secteur. Il vient néanmoins de convaincre pour la troisième fois ses investisseurs qu'il est prêt à affronter, sur leurs marchés, les Enghouse, Cisco, InContact, Genesys, ou encore BT.

Aircall, le call center dans le cloud, vient d'annoncer un nouveau tour de table de 8 millions de dollars, neuf mois seulement après sa dernière levée de fonds de 2,75 millions. Cette augmentation de capital est réalisée auprès de Balderton Capital, FundersClub et FJLabs. Aircall avait fait un tour d'amorçage de 800 000 dollars en juin 2015 auprès de Newfund, Oleg Tscheltzoff, Michel Meyer, eFounders et quelques business angels.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Impression 3D »]

Les Chti’s de Dagoma lèvent 3 millions pour développer l’imprimante 3D «made in France»

matthieu_et_gauthier_dagomaDagoma, fabricant d'imprimantes 3D basé à Roubaix, annonce une levée de fonds de 3 millions d'euros auprès d'Olivier Leclercq, en tant que principal investisseur. Ce dernier est l'ancien président de Decathlon et le fondateur des hôtels Olivarius. C'est le premier tour de table de la société nordiste depuis sa création il y a deux ans. 

Fondée en 2014 par Matthieu Régnier et Gauthier Vignon, la start-up s'est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d'imprimantes 3D. Elle propose un modèle en kit à 299 euros ou une version prête à l'emploi pour 399 euros. A ce jour, l'entreprise affirme avoir vendu plus de 4 000 imprimantes 3D conçues et fabriquées en France.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Cartographie »]

Les Montpelliérains de Wemap lèvent 1,6 million d’euros

WemapLa start-up montpelliéraine Wemap, qui développe une application mobile de cartes connectées permettant de visualiser les événements autour de soi, vient de boucler un tour de table de 1,6 million d'euros auprès des groupes de presse Prenant et Revue Fiduciaire, et de la BPI.

Fondée en 2013 par Pierre Addoum, Emmanuel Mouren et Tony Sullivan, Wemap est une start-up qui a conçu une technologie de cartes connectées qui s'enrichissent des contenus publiés sur les réseaux sociaux. Celle-ci est intégrée dans une application mobile qui permet à ses utilisateurs de géolocaliser les événements autour d'eux. «Nous sommes à la fois noyés sous l’information et pourtant nous ne savons rien de ce qui est au plus près de nous !», note Emmanuel Mouren, co-fondateur de Wemap, qui a décidé de lancer cette application pour combler ce vide.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Édition »]

Youboox, un million d’euros pour écrire un nouveau chapitre

Hélène MérillonYouboox, plateforme de lecture numérique francophone, vient de finaliser une nouvelle levée de fonds de 1 million d’euros auprès de ses actionnaires historiques. De nouveaux investisseurs institutionnels ont également participé à ce second tour de table, comme NCI (Normandie Capital Investissement), Paeonia (la Holding d’investissement du groupe Rivadis) et IronCapital (la branche investissement d’IronGroup).

Lancée en 2012, la start-up avait déjà réalisé une première levée de fonds en 2013 de 530 000 euros, qui avait été complétée par un investissement des Editions Atlas pour un montant total de 1,1 million d’euros.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Marketing »]

TVTY lève 6 millions d’euros pour transformer l’essai

TVTY_Eliott_PierreTVTY se place sur le marché de l'attention. Un business très prometteur, puisque si certaines marques de la grande consomation sont prêtes à payer cher leurs écrans publicitaires, beaucoup visent désormais leurs audiences pendant le moment parfait de l'attention. C'est la promesse de TVTY, acteur de l'activation marketing qui s'est spécialisé dans le «moment marketing» grâce à la synchronisation des campagnes entre le offline et le online.

Après une première levée de fonds de 3,3 millions en 2014, elle annonce avoir bouclé son deuxième tour de table de 6 millions d'euros auprès de Partech, 360 Capital Partners, Serena Capital. Depuis sa première levée de fonds, TVTY a tenu ses objectifs (ouverture de bureaux à Londres et à NY, recrutements), mais elle doit encore financer sa R&D.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This