Data RoomStartup

[Imagine Cup 2012] Giveat, ou comment combiner entraide et technologie !

Dès que l’on parle de problèmes de malnutrition ou de famine, on pense immédiatement à l’Afrique ou à l’Inde. Pourtant, les pays développés sont également confrontés à cette pauvreté alimentaire et de nombreuses personnes ne mangent pas à leur faim à cause de difficultés financières.

L’inflation, le chômage, la crise, la baisse des aides ont fait largement augmenter ce nombre de personnes en difficulté : en à peine vingt ans, Les Restos du Cœur sont ainsi passés de « seulement » 8,5 millions de repas distribués à plus de 100 millions !
C’est là qu’intervient Giveat, une application développée par quatre étudiants dans le cadre d’Imagine Cup 2012, la dixième édition des championnats du monde étudiant de l’innovation numérique organisée par Microsoft.

L’objectif pour ces étudiants est d’imaginer des outils numériques pour répondre à un ou plusieurs des huit Objectifs du Millénaire pour le développement et imaginer un monde où la technologie nous aide à répondre aux enjeux les plus cruciaux de notre société.

Leur idée pour lutter contre la faim et les inégalités ? Pousser les gens à s’entraider en renforçant la solidarité et simplifier les donations de nourriture en encourageant les initiatives de quartiers.

Le fonctionnement de leur application est simple et intuitif : en quelques clics, elle permettra de créer une collecte et d’en choisir l’association bénéficiaire, de récolter les dons de la communauté locale et de la livrer à l’association choisie.
Le projet est mené par quatre étudiants de l’EFREI – Axel Bouaziz, Grégoire Delorme, Karim Le Nir Aboul Enein et Michaël Gallego.

[Publireportage]

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “[Imagine Cup 2012] Giveat, ou comment combiner entraide et technologie !”

  1. J’ai fort apprécié les paroles qui expliquent en fait le logiciel du point de vue apport et impact au sein de la societé. Cepend ant je me suis posé une petite question de curiosité à savoir commennt seront gérés les structures ou personnes sources vis-à-vis de ceux qui sont ciblés dans le cadre du contrôle et de la veille afin que chaque partie se sente rassurée en sécurité par rapport une opération effectuée.

    1. Bonsoir Axel Quinn,
      Merci de l’intérêt que vous portez à Giveat.

      Notre solution fait intervenir 2 acteurs majeurs : les associations caritatives qui distribuent de la nourriture et les particuliers qui seront les donateurs.

      Tout d’abord, nous n’autorisons que les dons de denrées non périssables afin de satisfaire des conditions d’hygiène maximales.

      D’autre part, nous contrôlons les informations fournies par chacune des parties en respectant une politique de confidentialité stricte.

      Enfin, nous permettons aux particuliers qui le souhaitent d’avoir un statut « anonyme » afin de donner en toute discrétion.

      Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous les poser par mail ou directement sur la partie commentaires de cet article, nous serons ravis d’y répondre.

      Excellente soirée

      contact@giveat.com
      @giveatapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This