ActualitéDistributionLes levées de fonds

Immobilier en ligne: Net-acheteur lève 570 000 euros pour faire du sur mesure

« Nous nous positionnons comme un pure player des services aux acquéreurs immobiliers. Nous voulons numériser le métier » explique à FrenchWeb Frédéric Bourelly, le président de Net-acheteur, une plate-forme qui propose un service de recherche immobilière sur mesure. Sa start-up, lancée en 2012, vient de lever 570 000 euros auprès de Soridec-Jeremie LR et d’investisseurs privés qui ont complété, en sus d’un financement de 250 000 euros de Bpifrance sous forme de prêt. La société a été accompagnée par La Financière des Entrepreneurs pour cette opération.

« Avec ce soutien financier, nous voulons investir dans le développement de notre outil de relation client, développer la marque et notre présence sur le plan marketing et lancer des webapps pour les acquéreurs particuliers ».

Une douzaine de professionnels

Concrètement, côté B2C, les futurs acheteurs ou investisseurs qui souhaitent trouver un bien sont mis en relation avec des « chasseurs immobiliers » qui effectueront l’intégralité des démarches selon les critères préalablement définis : recherches, organisation des visites, analyse des prix, devis, contrats… jusqu’à la signature. Au final, la société affirme que la majorité des clients trouvent le bien correspondant à leurs attentes en moins de deux mois. Chacun d’eux peut suivre l’évolution des recherches à partir d’un espace privé sur le site Internet. Il peut également y discuter avec la personne en charge de son dossier, et accepter ou rejeter les projets qu’il a présélectionnés.

Le service cible essentiellement trois profils : ceux qui résident dans une région et souhaitent investir dans une autre, les expatriés, et les personnes qui n’ont pas le temps de gérer un projet immobilier ou qui ont besoin de conseils.

Sur le pan B2B, Net-acheteur compte compte 9 collaborateurs basés au siège à Montpellier et 12 chasseurs immobiliers répartis sur Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille et Montpellier. « Nous visons en avoir une centaine d’ici à 2018 » souligne M. Bourelly. Ces derniers sont rémunérés en touchant une commission sur les ventes, Net-acheteur apportant des solutions clés en main pour « numériser » leur activité.

Un marché de 700 000 transactions par an

« Le marché est très grand : on compte 700 000 transactions, et 6 milliards d’euros d’honoraires perçus par les agents immobiliers chaque année. Mais beaucoup de chasseurs immobiliers indépendants sont isolés. Du coup, ils représentent moins de 1% des transactions intermédiées, c’est-à-dire avec un service auprès de l’acquéreur. Nous voulons décloisonner leur métier » précise Frédéric Bourelly.

Net-acheteur se rémunère via le prélèvement d’une commission sur le prix du bien immobilier acquis à hauteur de 3% TTC maximum, en cas de succès seulement, à la signature de l’acte notarié. Sa pierre à l’édifice.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This