Actualité

[Bon App’] Be My Eyes créé un réseau d’entraide pour épauler les malvoyants au quotidien

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine: Danemark

Editeur: Be My Eyes

Date de la dernière mise à jour: 25 janvier 2015

Disponibilité: iOS

Be My Eye 3

Be My Eyes est une application solidaire. Elle permet de mettre en relation des personnes aveugles et des personnes voyantes, désireuses de faire du bénévolat, via video chat. Les seconds aident ainsi les premiers pour gérer de petites (et grandes) choses du quotidien, tout en donnant aux bénévoles la possibilité d’aider quelqu’un de manière informelle. Au travers d’un appel vidéo, l’application – disponible dans plus de 30 langues – donne aux aveugles l’opportunité de demander de l’aide à un volontaire, pour des tâches qui  nécessitent de voir.

Le malvoyant met en marche l’application et un voyant voit sur son écran son environnement pour le guider: pour choisir la bonne boîte de conserve sur une étagère, ou vérifier la date d’expiration d’une bouteille de lait. Ainsi, le malvoyant « emprunte » les yeux du voyant par ce biais, qui lui est capable de voir et décrire ce que le malvoyant montre en le filmant avec l’option vidéo caméra de son smartphone. De cette manière ils peuvent ensemble régler le problème rencontré par le malvoyant.

Cette application à but non lucratif a été créée par deux Danois: Hans Jørgen Wiberg, artisan, et lui même malvoyant, et Thelle Kristensen. C’est lors d’un  Startup Weekend à Aarhusau Danemark, qu’Hans Jørgen Wiberg a gagné le prix de l’idée la plus innovante et rencontré l’équipe de Robocat, une société qui crée des applications, avait qui il a décidé de collaborer.

Hans Jørgen Wiberg_portrait_Credits Thelle Kristensen
Hans Jørgen Wiberg.Crédit photo: Thelle Kristensen

Be My Eyes est une association à but non lucratif, en dépit des coûts associés à la gestion de cette application. Une fois que les fonds initiaux seront épuisés (d’ici septembre 2015 environ), un modèle économique sera mis en place, comme par exemple les donations ou des abonnements. Une version Android serait en cours de développement, plus de 80 000 bénévoles et 6 000 malvoyants utiliseraient à ce jour la version sous iOS.

Crédit photo de Une: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Paule Vélu

Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire

Un commentaire

  1. Géniale cette appli, attendons la récupération politique pour le déblocage de fonds.

Bouton retour en haut de la page
[Bon App’] Be My Eyes créé un réseau d’entraide pour épauler les malvoyants au quotidien
Porté par le cloud et les jeux vidéo, Microsoft dépasse ses attentes et celles du marché
[Appel à candidatures] Rejoignez X-Up, l’incubateur de start-up deeptech de l’École polytechnique
[NEXT40] Comment Blablacar s’organise face à une baisse de 30% de son activité
Elon Musk (SpaceX) et Jeff Bezos (Amazon) se disputent l’espace pour leurs constellations de satellites
Après son succès en Inde, YouTube Shorts entend rivaliser avec TikTok
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures