ActualitéDesign

Impression 3D: Cortex réinvente le traitement des fractures osseuses

Lourdeur, démangeaisons, voire même odeur… Qui n’a jamais été gêné par un plâtre encombrant après une mauvaise chute ?

Imaginée par Jake Evill, un étudiant de l’Université Victoria de Wellington, l’imprimante 3D Cortex permet de créer un plâtre en nylon sur mesure en fonction des différentes blessures.

Elaboré à partir des radiographies de l’os fracturé, ce plâtre nouvelle génération aéré serait uniquement plus dense aux endroits précis où l’os est effectivement endommagé.

Pour rappel, alors que le marché de l’impression 3D tend à se démocratiser, Makerbot, fabricant new-yorkais d’imprimantes 3D pour les professionnels et les particuliers, a récemment été racheté par Stratasys, un géant de l’impression 3D basé en Israël. Le montant de cette transaction s’élève à 300 millions d’euros.

cortex

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

6 commentaires

  1. Les merveilles de l’imprimante 3D ne cessent de m’intéresser, vraiment un joli avenir dans le médical!

  2. Généralement, on ne peut pas enlever son plâtre, et donc ni l’enfiler. La solution serait que l’imprimante construise le plâtre en nilon autour du bras. Dans tous les cas super idée!

  3. Une technologie fantastique qui va bouleverser notre quotidien…Vous présentez un plâtre nouvelle génération : c’est génial !! Je pense vraiment que les imprimantes 3D vont s’inviter dans tous les domaines…A lire aussi si vous avez 5 minutes, ça donne envie : http://www.whim.fr/impression-3d-etes-vous-prets/

  4. Pour information, ce concept existe déja depuis 1 an et à été créé par deux étudiantes.
    Le plâtre ACESO, a même été proposé et sélectionné lors du concours Dyson Award en 2012.
    Ceci n’est donc pas une innovation… mais une « légère » copie!

Bouton retour en haut de la page
Impression 3D: Cortex réinvente le traitement des fractures osseuses
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
[Silicon Carne] Comment la Tech peut réinventer notre système éducatif