A la uneActualitéEuropeMedia

[INFO FRENCHWEB] Reworld Media devient le premier actionnaire de Tradedoubler

Le groupe de presse Reworld Media qui possède notamment les marques Marie-France (racheté au groupe Marie-Claire), Be, Télé Magazine (racheté à Axel Springer) et huit titres rachetés au groupe Lagardère Active, a annoncé être devenu le premier actionnaire de Tradedoubler, une régie d’affiliation basée en Suède. Le groupe média, co-fondé et dirigé par Pascal Chevalier, prend 19% du capital de ce spécialiste du marketing à la performance côté à la Bourse de Stockholm. Le montant de l’opération n’est pas communiqué, mais il avoisinerait les dix millions d’euros.

C’est la première acquisition de ce type pour le groupe français créé en 2012 qui s’était jusqu’ici principalement intéressé au rachat de titres de presse et au e-commerce. « C’est une opération importante qui va nous permettre de proposer de nouvelles offres à nos annonceurs premium présents notamment sur Be ou Marie-France, mais qui va aussi profiter à l’ensemble de nos marques», indique Pascal Chevalier à Frenchweb. En 2014, dix titres avait été revendus par Lagardère Active à Reworld Media (dont deux au belge Rossel).

Face à Zanox de Axel Springer

De son côté Tradedoubler, présent dans quinze pays, est un acteur important en Europe de la performance marketing. Face à lui se trouve d’ailleurs Zanox, racheté en 2007 par Axel Springer, le propriétaire de aufeminin qui exploite aussi les verticales lifestyle, féminine, et culinaire, comme Reworld Media. Néanmoins cette prise de participation n’est pas encore une offensive: «On marche sur des marchés parallèles», avance Pascal Chevalier.

Jusqu’ici les revenus publicitaires de Reworld Media proviennent essentiellement du brand content, la régie pour le print et le digital (display et hors média) représentant 20% du chiffre d’affaires. En 2014, la société qui emploie 250 personnes en France a présenté un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros. «L’ensemble consolidé de nos deux sociétés représente 240 millions d’euros», précise le PDG.

Le groupe, qui est aussi présent en Asie avec Be, Gourmand et Marie-France vise d’abord une croissance organique en 2015. «On fonctionne par opportunités, parce que tout bouge en ce moment et que se renforcer dans le digital est essentiel», observe le PDG. «On n’exclut pas de faire d’autres acquisitions dans le domaine du print en 2015, ou la radio, avec Nova qui nous intéresse aussi. Ce sont autant d’opportunités d’acquérir plusieurs réseaux d’audience très qualifiés.»

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This