ActualitéChiffres Cles

[Infographie] L’Europe compte 250 millions d’acheteurs en ligne

Les ventes en ligne ont pesé près de 312 milliards d’euros en Europe en 2012. C’est en tout cas ce que nous apprend le lobby européen E-commerce Europe, qui vient de publier une infographie proposant un véritable état des lieux du secteur.

Parmi les principales données chiffrées à retenir :

  • Les ventes en ligne réalisées dans l’UE ont atteint 277 milliards d’euros en 2012, soit une hausse de 18% en un an.
  • Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France représentent 61% du total des ventes en ligne réalisées en Europe.
  • Le Royaume-Uni est le premier marché européen avec un chiffre d’affaires 2012 estimé à 96 milliards d’euros.
  • La Turquie est le pays où les ventes en ligne ont enregistré la plus forte croissance (75%). Viennent ensuite la Grèce (61%) et l’Ukraine (41%).
  • Le e-commerce B2C serait à l’origine de la création de 2 millions d’emplois directs ou non en 2012.
  • L’Europe compte 250 millions de cyberacheteurs.
  • Les cyberacheteurs ont dépensé en moyenne 1243 euros en 2012.
  • Le m-commerce a pesé 17 milliards d’euros en 2012 en Europe, soit 5,5% des ventes globales.
  • La part de l’économie Internet en Europe, actuellement de 3,5 %, pourrait doubler d’ici 2016 et tripler à l’horizon 2020.

Infographic Europe - copie

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

3 commentaires

  1. C’est un fait plutôt logique je pense.
    Aujourd’hui, toute communication s’effectue via la toile : vente, annonce, rencontre, service… En somme, toute activité pouvant être réalisée en ligne. De notre ère, on sera d’accord que le temps est sacré, comme on dit « Le temps c’est de l’argent ». Par rapport à ce fait, beaucoup en ont fait leur business et rendent service à des millions d’individus. Finies les interminables visites dans les centres commerciaux, les prises de congé pour faire du Shopping… Place au cyber-activité, faire ses achats de son bureau, demander conseil en ligne, souscrire un abonnement quelconque…
    Dans l’ensemble, tout cela se révèle très avantageux. Après, ces chiffres ne peut que croître face à l’offre et la demande.
    Ce qui est sûr, c’est que les enseignes de ventes en ligne auront encore de beaux jours devant elles…

  2. Voici une infographie plutôt intéressante. On a tendance à se limiter à son territoire mais pourquoi ne pas étendre son activité e-commerce à d’autres pays de l’UE après tout ? 
    Cela demande de l’investissement et des études de marché supplémentaires mais vu le nombre d’acheteurs, ça peut en valoir la chandelle.

[Infographie] L’Europe compte 250 millions d’acheteurs en ligne
Racheté par le Crédit Agricole, comment Linxo compte accélérer dans l’open banking
1,6 million d’euros pour Hootside, l’application de jeux vidéo en réalité augmentée
Pourquoi le PSG lance-t-il sa cryptomonnaie ?
RGPD: le modèle européen de protection des données s’étend à l’international
Fintech: focus sur les entreprises qui recrutent
Trottinettes électriques : l’Américain Bird rachète son concurrent allemand Circ
Share via
Copy link