ActualitéCom

[Infographie] François Hollande, LE candidat Twitter !?

A quelques jours du premier scrutin des primaires socialistes, Synthesio, spécialiste de l’e-reputation et du social CRM, a analysé, entre les débats du 28 septembre et du 5 octobre, quel candidat a été le plus visible et le plus réactif sur la plateforme de microblogging.

François Hollande, président du conseil général de la Corrèze, apparaît comme LE « Candidat Twitter ».

En effet, selon les chiffres de Synthesio, depuis la diffusion des émissions spéciales sur LCI et iTélé le 28 septembre, François Hollande serait le candidat le plus cité par les tweetos mais également le plus actif sur son compte. Plus précisément:

  • Avec 22 116 tweets en une semaine, François Hollande serait le candidat le plus « tweeté », et rassemblerait 30% des voies.
  • Il serait suivi par Ségolène Royal qui, elle, récolterait 24% des voies.
  • Elle-même suivie de très près par Arnaud Montebourg, dont le nom serait cité dans 14 903 tweets (21%).
  • Enfin, le compte de François Hollande comptabiliserait le plus de tweets en une semaine (81), et il serait également le plus suivi, avec 28 493 followers.


Ces scores doivent toutefois être mis en perspective. En effet, selon un article publié sur Slate.fr (signalé par l’un de nos lecteurs) l’équipe de campagne de François Hollande aurait mis au point un système de tweets automatiques. Ainsi, une fonctionnalité du site de mobilisation numérique toushollande.fr permettrait à son équipe de prendre la main sur le compte Twitter de militants « consentants ».


Fondé en 2006 par deux étudiants de l’ESSEC, Synthesio a finalisé une levée d’1,5 M d’€ auprès d’Entrepreneur Venture, le 15 septembre dernier. 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This