ActualitéDistribution

[Etude Dealy.fr] Le marché des daily deals poursuit sa chute

Pour le 3ème mois consécutif, le marché des daily deals enregistrerait une baisse en Europe. Voici l’un des principaux constats, tiré d’une étude réalisée par le site dealy.fr, agrégateur international de bons plans locaux.

Avec une baisse globale de 9% au mois de septembre, par rapport au mois d’août, la rentrée n’aura donc pas réussi à faire redécoller un marché qui s’essouffle depuis cet été. L’étude nous apprend également que:

  • En France, le marché des daily deals aurait enregistré une baisse de 11% en septembre, par rapport au mois d’août, avec un CA mensuel de 3,9M €. Malgré cette chute, la France reprendrait tout de même la place de numéro 1 du marché des achats groupés en Europe.
  • L’Allemagne enregistrerait, pour sa part, la plus forte baisse (-23%) avec un CA de 3,2M € au mois de septembre.
  • L’Italie, afficherait quant à elle la plus forte hausse (+34%) avec un CA de « seulement » 0,8M €
  • Malgré cet essoufflement, Paris, Madrid et Berlin seraient les principales villes européennes consommatrices de deals locaux.
  • En France: Paris, Lille et Lyon constitueraient le coeur de cette activité.

 

L’étude n’apporte pas d’explication chiffrée et précise à cette chute. Toutefois, on pourrait très bien imaginer que l’afflux de nouveaux acteurs dans ce secteur pourrait lasser les consommateurs… Le dernier-né, MaisoniaDeal.fr, propose une offre d’achats groupés de maisons individuelles à construire. Créer en mai 2011 par un trinôme lyonnais, ce nouveau service permettrait aux particuliers d’obtenir des réductions allant de 10 à 30%.

Ces chiffres publiés par Dealy.fr, lui même acteur sur le marché, ne sont pas le fruit d’un baromètre général externe. 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

5 thoughts on “[Etude Dealy.fr] Le marché des daily deals poursuit sa chute”

  1. Comparer des chiffres de vente d’un mois à l’autre me paraît peu judicieux car ils sont fortement influencé par la saisonnalité. Il faudrait peut-être à ce titre privilégier des comparaisons Mois 2011 vs Mois 2010 quand bien même le marché est récent.

  2. D’accord avec @Recon : la saisonnalité fait que la mise en parallèle d’un mois avec le suivant ne vaut pas dire grand chose.
    De plus, il aurait été intéressant de connaitre les raisons de cette baisse de dynamisme de ce marché.
    Et qu’en est-il des site de deals de produits physiques ?… qui semble être la nouvelle tendance (Qoqa, GrosPanda, Woot (aux US))

  3. Dans l’absolu certes mais quand tu perds du % vs l’été qui est un mois très light en activité en ligne, cela a une signification tout de même de tendance. La saisonnalité aurait du faire que Septembre recroisse fortement.

  4. Je crois de toute manière que l’on ne peut tirer aucune conclusion de ces chiffres.

    Au mieux le marché est arrivé à maturité, auquel cas la baisse observée est due à la saisonnalité de ce marché en particulier.

    Au pire, il s’agit effectivement d’une baisse qui se prolongera dans les mois à venir.

    Réponse en Décembre-Janvier…

    @fred : Qu’est ce qui justifie que Septembre ait un impacte positif sur le marché ? Sauf erreur de ma part, la saisonnalité dépend des produits et des services. Or on ne sait rien sur la saisonnalité des services de daily deals puisqu’ils sont trop récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This