Actualité

[Infographie] La présence des candidats sur le web

Quels sont les candidats les plus visibles sur le web, et sur quels canaux ? L’éditeur Digimind, spécialisé de la veille stratégique, a réalisé une infographie sur la visibilité des candidats à l’élection présidentielle les plus connectés, en faisant un focus sur le budget internet des campagnes, l’audience des sites partisans, la mesure de couverture médiatique et un classement de l’audience sur les réseaux sociaux.

  • Sur le budget de campagne, c’est Nicolas Sarkozy et François Hollande qui investissent le plus, avec respectivement 2 M et 1,8 M d’euros.
  • C’est le site officiel de François Hollande qui arrive en tête (mesure de décembre 2011) avec 900 000 pages vues, suivi du site de Jean-Luc Mélenchon (680 000) et de Nicolas Sarkozy (630 000)
  • Les articles en français sur les 3 derniers mois ont été majoritairement consacrés à Nicolas Sarkozy, avec plus de 68 000 articles, puis Francois Hollande, avec plus de 42 000 papiers, et enfin Marine Le Pen avec plus de 15 000 articles de presse.
  • Le plus suivi sur Twitter : Francois Hollande est en tête avec 119 000 followers
  • Le plus suivi sur Facebook :  Nicolas Sarkozy regroupe 504 000 fans
  • Les vidéos vues sur YouTube : François Hollande obtient 1,1 million de vidéos vues, François Bayrou recueille lui 405 000 vidéos vues.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] La présence des candidats sur le web
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars