Retail & eCommerce

[Infographie] Les dessous des petites économies d’Amazon

La société Amazon est numéro 1 mondial de la distribution en ligne, et a engrangé plus de 48 milliards $ de CA net l’an dernier. La plateforme revendique également 152M de consommateurs actifs, soit presque le double de la population française.

Derrières ces chiffres impressionnants qui ne cessent d’augmenter, la société s’applique également à faire de multiples économies, là où on ne les attend pas… Celles-ci ont été mises en avant dans l’infographie suivante, réalisée par les équipes de MBAOnline.

Le rapport souligne ainsi comment Amazon, malgré ses 5 milliards $ de réserves de trésorerie, ne fait jamais de dons aux organismes de bienfaisance, ou comment elle fait perdre plus de 3 $ par transaction aux petits éditeurs littéraires en achetant leurs livres à hauteur de 45% du prix final.

La société semble économiser de l’argent sur des détails mettant de côté d’autres priorités. Par exemple 15 travailleurs se sont effondrés (dont 6 transportés aux urgences) dans un entrepôt Amazon à cause de l’absence de climatisation, en juin 2011 où les températures avoisinaient les 39 degrés. Tous au final ont reçu des sanctions disciplinaires pour ne pas avoir continué à travailler.

Après ce scandale révélé l’année dernière par la presse américaine, la société a toutefois réagi. En effet, elle vient d’investir 52 millions $ pour installer l’air conditionné dans tous ses entrepôts du pays.

Par ailleurs, l’infographie pointe du doigt le salaire du fondateur d’Amazon. Jeff Bezos aurait, en effet, gagné en 2011 « seulement » 81 000 $, contre un salaire annuel moyen de 12,8M $, observé chez les CEOs aux Etats-Unis.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Les dessous des petites économies d’Amazon
Mira Beauty: comment cette startup californienne a-t-elle inventé l’enseigne du futur?
Après avoir surfer sur le boom du e-commerce, la startup polonaise InPost s’apprête à entrer en Bourse
Pourquoi les marques de beauté devraient accorder plus d’attention au « social selling »
wish
Wish: une entrée en Bourse décevante pour la plateforme d’e-commerce
Retail: la gestion des stocks, nouvel enjeu capital
Combien représentent les marchés des box et des cartes cadeaux numériques?