ActualitéArts et CultureBusiness

[Infographie] Les ebooks ne représentent que 0,6% du marché du livre français

Le point en infographie sur un marché pesant 21 millions € de CA en 2012.

Proposée par l’éditeur numérique Primento, cette infographie se base sur les résultats d’une récente étude GfK pour faire le point sur l’état du marché du livre numérique français: les offres mais aussi les usages et équipements des Français.

On y apprend ainsi que le marché de l’ebook a presque doublé entre 2011 et 2012, son CA passant de 12 millions € à 21 millions € sur la période. Il devrait être multiplié par cinq en trois ans pour atteindre 106 millions € en 2015. Les ebooks ne représentent en France en 2012 que 0,6% du marché total du livre, contre 20% aux Etats-Unis où le secteur dégage un CA de 958 millions €. C’est un quart du marché éditorial aux USA.

Sur ce marché, les ventes de livres numériques dépassent d’ailleurs celles de livres brochés. En France, 2 millions d’ebooks ont été téléchargés alors que 37% des librairies font de la vente en ligne.

Côté équipement, on peut voir que la tablette reste le support de lecture privilégié chez 45% des Français, devant les liseuses et les smartphones. 41% des possesseurs de tablettes ont adopté le ebook, tandis que ce support s’est vendu l’an passé à 3,6 millions d’unités contre seulement 300 000 liseuses.

chiffres_edition_numerique_France_Primento_frenchWeb

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Les ebooks ne représentent que 0,6% du marché du livre français
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée