/ InsidersA la uneActualitéEurope

[INSIDERS] Les 14 Frenchies sélectionnés pour le SXSW…

[tabs]

[tab title= « La sélection made in France : »]

welcome-sxsw-by-sxswteamBusiness France, l’Agence nationale de l’internationalisation de l’économie française et la French Tech, ont présenté leur cru 2016 pour faire briller la France au prochain South by South West (SXSW) qui aura lieu du 11 au 20 mars à Austin au Texas. Ces start-up «ont été choisies pour le caractère disruptif de leur innovation, leur capacité à faire résonner la voix de la French Tech au cœur du Texas et leur esprit SXSW», précise Business France. 

Le South by South West (SXSW) est le festival mêlant musique, cinéma et technologies innovantes et qui accueille plus de 300 000 participants.

4D Views, spécialiste de la capture 4D

– Afrostream, le «Netflix  du contenu afro-américain, Africain et caribéen»

– Fretbay et MyBoxMan est une application intelligente permettant des livraisons collaboratives

– Holi, qui conçoit des produits connectés qui mesurent, analysent, conseillent et améliorent la qualité du sommeil

– Klaxoon, la solution pour booste la participation et la mémorisation pendant les réunions, conférences et formations

– Lucie Labs (Orange Fab France), conçoit pour les organisateurs d’évènements un bracelet lumineux, interactif et connecté à afin de révolutionner l’expérience dans les stades, les concerts ou les parcs d’attraction

– Prynt, une solution pour partager physiquement ses souvenirs sur papier

– Qwant, le moteur de recherche made in France

– Reminiz, une solution de reconnaissance faciale

– Smart&Blue, la douche intelligente et écosensible

Vodkaster, la distribution en ligne de films et séries

– WB Technologies, le masque de beauté connecté multi-fonctions

– Wize&ope, les chaussures lumineuses, éclairées par Led, que l’on pourra bientôt contrôler depuis un terminal mobile

– Wynd, une solution logicielle permettant aux commerçants (indépendants ou grandes franchises) de mettre en place des canaux de vente multiples.

[/tab]

[/tabs]

French Tech Loire Valley bientôt ouvert

French Tech Loire ValleyLe Val de Loire accélère dans le développement de son écosystème numérique. La Nouvelle République rapporte en effet que plusieurs start-up devraient s'installer dès le mois d'avril dans deux anciennes imprimerie et usine basées à Tours et Orléans. Un projet qui s'inscrit dans le cadre de la French Tech Loire Valley, qui est candidate au label «Métropole French Tech».

Sur son site Internet, la French Tech Loire Valley présente les deux nouveaux lieux dédiés aux start-up, aux associations ou encore aux «webschool». Implantée en bord de Loire, l'ancienne imprimerie «Mame» de Tours dispose d'un espace de 14 000 mètres carrés, tout comme «Le LAB’O» d'Orléans. Ce dernier bâtiment hébergeait autrefois des «grands noms de l'industrie pharmaceutique».

 

Les Strasbourgeois de Awaken Car veulent «sauver des vies»

Jérôme ScaliaLa start-up Awaken Car développe un boîtier qui se connecte aux voitures afin de détecter les collisions et géolocaliser à tout instant un véhicule. La solution envoie également une notification au propriétaire afin de le prévenir contre un éventuel vol. Autre utilité : «Les urgences reçoivent instantanément la notification lorsqu’un accident se produit», assure la société sur son site Internet. Basée à Strasbourg, Awaken a été créée en juillet 2015. Elle est dirigée par Jérôme Scalia.

 

Les 17 nouvelles jeune-pousses du NUMA

Le NUMA vient de présenter les 17 nouvelles start-up qui vont rejoindre son accélérateur dans le cadre de sa 8e saison. Celles-ci ont été sélectionnées parmi 648 candidatures. A cette occasion, le NUMA publie une infographie présentant le profil de gagnants.

Les start-up sélectionnées sont : Bienvenue WiFi (télécom), BlueBoard (e-­commerce), Bretzel (productivité), Buffactory (musique), DeployStation (gaming), Energysquare (énergie), Hopfab (home/design), Kantree (productivité), Koober (divertissement), Meloflow (musique), MonTransport.com (transport), TravauxLib (home/design), Truckfly (transport), Willty (marketing), Workiz (recrutement), Yellow (social) et Zack (e-­commerce).

graph

La Vraie Primaire veut permettre aux 2 Français sur 3 favorables à «une vraie primaire citoyenne» de s’exprimer en 2017

vote,élections,urnes,municipales 2014La Vraie Primaire cherche à «faire émerger de nouveaux candidats, (…) à révéler ceux qui souhaitent gouverner autrement» peut-on lire sur leur site.

Le processus d’élection, totalement dématérialisé, est prévu en plusieurs phases. Une fois les candidats inscrits sur le site, une première phase de campagne s’ouvrira. Les électeurs devront voter en ligne pour le candidat qu’ils préfèrent; un candidat devra récolter un minimum de 1 000 likes pour passer à l’étape suivante. Durant la phase d’élection, les électeurs pourront voter pour ou contre les candidats retenus, jusqu'à ce qu'une personnalité émerge. 

Au départ de l'initiative, on retrouve une véritable équipe-projet: La Cité (association de citoyens de tous bords politiques, qui oeuvre pour une démocratie «plus participative»), Synopia (think tank qui défend le droit des citoyens à être «bien gouvernés»), Demokracie 2.1 (plateforme de vote en ligne) et dclyc (une plateforme de démocratie participative qui s’adresse à la génération Y).

Lancée en début d’année, La Vraie Primaire fédère à ce jour une petite communauté sur les réseaux sociaux (113 fans Facebook et 39 abonnés Twitter).

A relire sur ce thème: 6 solutions qui veulent «changer le système» politique en France

 

L’image du jour: Les forces et faiblesses de la e-santé en France

Le secteur de la e-santé en France est bien positionné en termes d’accessibilité des soins, de R&D, et de financement des projets qui émergent. En revanche, elle est en retard en matière de business model (trouver un mode de rémunération qui convienne à la fois aux professionnels et aux patients) et de coopération entre les différents acteurs du secteur. C’est ce que nous apprend l’étude de la DGE parue au début du mois.

e-sante-france-graph
A lire sur le même thème: E-santé: qu’attendent vraiment les patients français? et 10 chiffres sur le déploiement de l’e-santé en France

 

Les nominations: Un ex de Apple chez Mark&Spencer, Adsquare, le Syntec Numérique…

nicolas-mear-adsquare-2016Nicolas Méar est nommé Sales Director France au sein d'adsquare, une société spécialisée dans l'audience et le date mobile. Avant d'occuper ce poste, il a été chez Mozoo Group, de 2013 à 2016, chez Spécific Media comme Sales Manager (2008-2013) et Mistral Media en tant qu'Online Department Manager. «Le marché est en train de basculer sur de l’achat d’audience via le canal programmatique. La disponibilité de données de ciblage devient donc essentielle pour tous les acteurs de la demande, et ce particulièrement en mobile. Je suis ravi de rejoindre adsquare, le leader européen de la donnée mobile.», explique Nicolas.

 

jerome-richardLe Syntec Numérique a nommé Jérôme Richard à la tête de sa nouvelle délégation régionale en Bourgogne-Franche-Comté. Il a co-fondé en 1995 Réseau Concept, pionnier de l'Internet et de l'infogérance, il a également cofondé le Cercle des Entrepreneurs de Côte-d'Or, et est administrateur du Medef territorial depuis 1990. 

 

marcus-eastMark & Spencer a nommé Marcus East au poste de Chief Digital & Product Officer pour accélérer sa transformation digitale. Il a précédemment occupé le poste de Head of eCommerce Solution & Techical Product Development chez Apple, de 2011 à 2016. Diplômé de Cambridge en management, il a commencé chez IBM au poste de Global Client Manager, de 1994 à 2000. Il a ensuite été deux ans chez Agency.com en tant que vice président. De 2002 à 2004, il occupé le poste de Managing Partner au sein de Kryptium, et de 2004 à 2008, il est devenu CEO & CIO de Breathe Internet. C'est dès 2008, que Marcus East a commencé à occuper la fonction de CDO, d'abord chez Peter Gabriel's Real World Group, puis au sein de Comic Relief. 

 

 

[tabs] [tab title= »L’agenda de la semaine »]

[Atelier en ligne] Les 20 points clefs pour bien choisir votre plateforme de personnalisation, Travailler efficacement et en toute sécurité avec des freelances et la Conférence Stack Overflow Transformez votre recrutement IT & digital

Découvrez l'agenda de la semaine, Les événements à ne pas manquer du 22 au 28 février.

[/tab][/tabs]

 

[tabs] [tab title= »L’emploi »]

Ideat Editions recherche son Responsable e-commerce (H/F)

Dans le cadre du développement de ses activités digitales, Ideatéditions souhaite renforcer son équipe avec un Responsable e-commerce. 

Vos missions :

  • Définir et piloter la stratégie e-commerce dans le respect de la stratégie digitale de l’entreprise
  • Assurer le développement commercial de l’activité et gérer un centre de profit (objectifs, budget, planning, indicateurs…)
  • Manager l’équipe e-commerce
  • Superviser la relation partenaires (logistique, marketing, technique), fournisseurs (sourcing, négociation, contrats), et clients (commandes, facturation, SAV) En relation avec l’équipe, superviser les actions de génération de trafic (Newsletters, Social, display, SEM, cross selling…), gérer la maintenance éditoriale du site et garantir l’intégrité et la qualité des fluxs d’informations fournisseurs
  • Réaliser et communiquer un reporting récurrent de l’activité
  • Assurer une veille sur les fonctionnalités et nouveaux usages, et être force de proposition constante sur les améliorations à apporter aux outils digitaux (technologie, ergonomie, performance…) 

 

Postulez!

[/tab][/tabs]

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This