/ InsidersActualitéBusinessTech

[INSIDERS] Les 5 infos Tech pour briller en société

#PommeF: Tim Cook chez MyLittleParis, Apple bientôt à Station F?

Amis lecteurs, je vous sais bien informés et il ne vous aura donc pas échappé que Tim Cook est cette semaine en tournée française. Le CEO d’Apple a entamé son déplacement par une visite surprise chez Eldim, PME française de 42 personnes située à Caen, spécialisée en colorimétrie et de la luminance en angle de vue, qui a travaillé sur FaceID.

Il a rencontré Emmanuel Macron cet après-midi à 16h15, si l’on en croit le planning du président. Agenda probable : fiscalité des GAFA, éducation, start-up…

Entre temps, il a pris la peine de rendre visite aux équipes de My Little Paris, pour célébrer les performances mobiles de l’entreprise. Avec 11 applications mobiles et une communauté de 4 millions de personnes, dont 50% issue de l’univers mobile, My Little Paris peut se targuer d’avoir réussi son virage mobile. Après un échange avec les équipes, Tim Cook a ensuite partagé un genre de poulet de l’amitié, «Roast a chicken», du nom de la valeur d’entreprise My Little Paris prônant la convivialité, avant de se faire croquer par l’illustratrice Kanako.

En attendant, une autre rumeur bruisse : Tim Cook profiterait aussi de ce voyage pour annoncer l’arrivée d’Apple à Station F. Nos confrères de Mac4ever s’en font d’ailleurs l’écho ce matin, se réclament de sources informées.

#ProjectLoon: Google reconnecte Porto Rico avec ses ballons stratosphériques

La FCC, l’autorité américaine de régulation de télécoms, a attribué vendredi soir à Alphabet une licence expérimentale afin de déployer Project Loon à Porto Rico. L’île a été durement touchée par l’ouragan Maria il y a deux semaines, et tout reste à reconstruire, notamment les infrastructures de télécommunications : la FCC estime à 83% les sites encore privés de réseau cellulaire.

Pour rétablir temporairement le réseau mobile et assurer les communications de première nécessité, Alphabet va donc envoyer une trentaine de ballons dans la stratosphère, à 20 km au dessus de la terre. Développés par le lab X d’Alphabet, ces derniers embarquent l’équivalent d’un relais mobile, adapté par son poids et sa résistance aux conditions très particulières dans lequel il évolue. Des panneaux solaires permettent au ballon de fonctionner de jour et chargent une batterie pour la nuit. La connexion haut-débit est transmise au ballon le proche via le partenaire de télécommunication au sol, pour être ensuite redirigée vers les utilisateurs.

#Detox: L’inventeur du like en plein sevrage numérique

Le bouton «J’aime» de Facebook a révolutionné notre vie sociale. Pourtant, Justin Rosenstein, l’ingénieur à l’origine de ce bouton en 2007, cherche désormais à échapper à sa propre créature, ainsi qu’à ce qu’elle a contribué à créer, l’économie de l’attention – et il n’est pas le seul, selonThe Guardian.

Manque de concentration, baisse de QI, «tout le monde est distrait. Tout le temps»… Trop d’effets néfastes qui ont poussé Rosenstein à prendre une décision radicale en août dernier : ne plus se rendre sur Reddit et sur Snapchat, deux applications dont il compare les effets à l’héroïne, et installer un contrôle parental sur son iPhone pour ne plus télécharger d’applications.

Certains de ses anciens collègues suivent le mouvement. Leah Pearlman, qui a travaillé avec lui chez Facebook, n’utilise plus le bouton j’aime du réseau social. Loren Brichter, à l’origine du coeur sur Twitter, a carrément bloqué certaines applications et notifications.

Pour d’autres, cette mini-révolte les poursuit même dans le choix d’école pour leurs enfants. En effet, ils les scolarisent dans des établissements où ordinateurs portables, tablettes ou encore i-Phone et i-Pad sont interdits.

‘Our minds can be hijacked’: the tech insiders who fear a smartphone dystopia

#GoodbyeAIM : Comment la messagerie instantanée d’AOL a (légèrement) inspiré Facebook

AOL Instant Messenger aura donc influé sur la structure de Facebook. C’est du moins ce qu’affirme Mark Zuckerberg, l’emblématique fondateur du plus grand réseau social au monde. Alors qu’AOL a annoncé la fermeture de sa célèbre messagerie instantanée (qui enregistre encore 500 000 visiteurs uniques par mois, selon Comscore) le 15 décembre prochain, l’ancien étudiant de Harvard a livré une petite confidence à propos de cet outil social qui a marqué sa génération.


A en croire Mark Zuckerberg, si les utilisateurs de Facebook peuvent aujourd’hui choisir de montrer ou non à leurs amis qu’ils sont en ligne, c’est avant tout grâce à AIM. «Je n’ai pas aimé de n’avoir aucun contrôle sur le fait que AIM puisse dire à mes amis quand j’étais en ligne, car parfois je voulais juste coder sans être interrompu à moins qu’il n’y ait quelqu’un avec qui je voulais vraiment discuter», explique-t-il. Et d’ajouter : «J’ai piraté un outil qui m’a permis de montrer que j’étais inactif pendant longtemps, même si j’étais réellement sur mon ordinateur. Pour cette raison, le chat de Facebook vous permet toujours de désactiver votre indicateur d’activité en ligne.» Merci AIM et adieu…

#Inspiration: Chris Blackwell, découvreur de Bob Marley, donne ses conseils RH sur Linkedin

A écouter et lire sur Linkedin, dans une série destinée aux influenceurs, l’interview de Chris Blackwell, fondateur du label Island Records. Connu pour avoir découvert et / ou signé et / ou développé entre autres : U2, Tom Waits, Steve Winwood, The Cranberries, Robert Palmer… et surtout Bob Marley, le producteur et hommes d’affaires de 80 ans revient sur sa carrière, et notamment sur sa capacité de découvreur et développeur de talents – et au regard de la discographie rondement alignée sur plusieurs décennies, on peut écouter les conseils des anciens en toute confiance.

I launched Bob Marley but maybe he launched me

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This