/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Les 7 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • Yoobic, 5,3 millions de dollars pour mettre le cap sur les États-Unis.
  • La région Ile-de-France, le réseau Pépite et le Schoolab s’associent pour lancer un accélérateur de start-up étudiantes à Station F.
  • Portrait robot d'un product manager dans la Tech en France.
  • Sogetrel lève 27 millions d’euros.
  • 1 Français sur 2 a déjà utilisé un service en ligne d'accès au soin.
  • Médias traditionnels vs. social media : quels usages pour les marques ? 
  • Les nominations : Arthur Sadoun, Nathalie Derrey, Paul Viollet…

 

[tabs]

[tab title= « L’opération du jour »]

Yoobic, 5,3 millions de dollars pour mettre le cap sur les États-Unis 

Fabrice HaiatLa start-up Yoobic, qui développe une solution mobile B2B pour les retailers, a levé 5,3 millions de dollars auprès du fonds londonien Felix Capital. Fondée en 2014, la jeune pousse a conçu une solution permettant aux grandes enseignes de distribution de piloter en temps réel les opération en magasin.

Ainsi, les équipes en magasin sont munies d’une application mobile qui leur permettent de recevoir les informations relatives aux opérations à mettre en place dans leurs points de vente. Le dispositif leur permet ensuite d’envoyer rapidement un rapport d’exécution aux équipes régionales et centrales, ce qui permet à l’enseigne de piloter en temps réel le déploiement de ses opérations. «Aujourd’hui, ce sont déjà plus de 25 000 points de vente pilotés avec la solution Yoobic dans plus de 35 pays en Europe, Asie et aux États-Unis», indique Fabrice Haïat, CEO de Yoobic.

Avec ce premier tour de table, la start-up prévoit de renforcer ses effectifs afin de poursuivre son expansion internationale. «Nous prévoyons de doubler la taille de nos équipes dans les douze prochains mois. Déjà présents à Londres, Paris et Tel-Aviv, avec plus de 50 collaborateurs, nous souhaitons renforcer nos équipes d’accompagnement clients et R&D. Nous envisageons également d’ouvrir des bureaux aux États-Unis», explique Fabrice Haïat.

Lire aussi : 5 innovations digitales qui rendent les magasins rentables

[/tab]

[/tabs]

 

La région Ile-de-France, le réseau Pépite et le Schoolab s’associent pour lancer un accélérateur de start-up étudiantes à Station F

stationF-facebook-halleA un mois de l’ouverture de Station F, les annonces se multiplient. L’une des dernières en date vise à créer un réseau d’étudiants-entrepreneurs sur l’ensemble de l’Hexagone. Sous l’impulsion de la région Ile-de-France, le réseau Pépite et le Schoolab, un programme va voir le jour pour accompagner de jeunes entrepreneurs. 

Baptisé «Pépite Starter», il s’étalera sur 5 mois pour les aider à créer un projet d’entreprise solide et viable. Dans ce sens, les jeunes startupers bénéficieront d’un réseau de mentors et d’experts, de workshops ou encore d’un espace de co-working. Au total, 20 start-up seront sélectionnées pour rejoindre Station F lors de chaque session. Seuls les étudiants bénéficiant du statut d’étudiant-entrepreneur, disponibles à temps plein pendant 6 mois, peuvent intégrer le programme. Chaque année, deux sessions seront programmées : la première de juillet à décembre, la seconde de janvier à juin.

Lire aussi : 

 

Portrait robot d'un product manager dans la Tech en France

guillaume-simon-stuartIndispensable au développement commercial d'une entreprise, le poste de product manager est apparu il y a environ cinq ans en France. Profil plutôt senior, le product manager a en moyenne 8 ans d'expérience professionnelle, selon les résultats du «Panorama du Product Management en France, 2017» réalisée par Stuart. Et près de la moitié (43%) des 96 product managers interrogés dans le cadre de l'étude ont au moins 4 ans d'expérience sur ce poste précisemment. Un peu plus du tiers (36,5%) des répondants ne gère aucune équipe, tandis que près de 42% des répondants gèrent des équipes composées de 1 à 5 salariés. 

«Le rôle du Product manager a été longtemps et trop souvent relégué au second plan dans le paysage hexagonal, les fondateurs de start-ups considérant longtemps la fonction comme superflue. Notre communauté se structure désormais autour de meetups, de groupe de partage accessibles en ligne et d'événements (…).», analyse Guillaume Simon, Chief Product Officer chez Stuart. 

En termes de rémunération, la plupart des répondants (44%) ont un salaire compris entre 41 000 euros et 60 000 euros par an. 38,5% des répondants gagnent plus de 61 000 euros par an. Enfin, sans surprise, plus de 8 product managers sur 10 travaillent à Paris, 4% travaillent à Nantes, et 4% à Grenoble ou à Bordeaux. 

** Etude réalisée auprès de 96 product managers en France, dont des salariés de Deezer, Sarenza, Heetch, Zenly, Happn, Slim Pay, Wynd, Tiller Systems, Qonto, La Ruche, etc. 

Lire aussi : Criteo, Captain Train, Blablacar…Comment ces ETI françaises gèrent leur product management

 

Sogetrel lève 27 millions d’euros

Xavier VignonLa société Sogetrel, spécialisée dans l’intégration de réseaux et systèmes de communication, a bouclé un tour de table de 27 millions d’euros. BNP Paribas, LCL, la Banque Palatine et CIC ont participé à l’opération. 

Cet investissement doit permettre à Sogetrel d’accélérer son développement. Pour cela, l’entreprise mise sur l’apparition de nouveaux usages numériques, notamment l’essor des objets connectés liés au déploiement du très haut débit à grande échelle. En 2016, Sogetrel a réalisé un chiffre d’affaires de 320 millions d’euros. La société emploie 3 000 collaborateurs et revendique 50 implantations pour couvrir la France, la Belgique et la Suisse.

 

1 Français sur 2 a déjà utilisé un service en ligne d'accès au soin

sante-tabletteUn Français sur 2 a déjà utilisé un service en ligne d'accès au soin, qu'il s'agisse d'un service de prise de rendez-vous médical en ligne ou un achat de médicament sans ordonnance, selon les résultats d'une étude réalisée par Zava. 30% des répondants ont déjà utilisé Internet pour s'informer en matière de santé, et 11% se sont déjà adressés directement à un professionnel de santé en ligne. 

Parmi les raisons qui les ont poussés à utiliser un service en ligne, le prix, cité par 64% des répondants, arrive en tête en ce qui concerne l'achat de médicaments. Le gain de temps, cité par 67% des répondants, et la praticité (51%) sont les principales raisons pour questionner ou consulter un professionnel de santé. 

Enfin, les Français voient dans la téléconsultation un moyen de renouveler facilement une ordonnance (à 61%), ou encore de demander conseil à un professionnel de santé facilement (à 59%). 

** Étude réalisée par l’institut BVA pour Zava, du 20 au 24 avril 2017 auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans ou plus.

Lire aussi : 130 start-up françaises qui font passer la santé à l’ère du numérique

 

Médias traditionnels vs. social media : quels usages pour les marques ? 

Dans quels cas une marque préfère-t-elle communiquer sur les réseaux sociaux plutôt que via un média traditionel? C'est la question à laquelle répond Statista dans un graphique. Si pour crédibiliser son message, ou faire connaître sa marque, les entreprises préfèrent avoir recours aux médias traditionnels, elles préfèrent en revanche les réseaux sociaux pour toucher une cible en affinité avec leur marque. 

Infographie: Médias traditionnels ou sociaux, le choix des marques | Statista 

 

Les nominations : Arthur Sadoun, Nathalie Derrey, Paul Viollet…

 

publicis-logoArthur Sadoun succède à Maurice Levy à la tête de Publicis 

Publicis annonce la nomination d'Arthur Sadoun au poste de président du directoire à la place de Maurice Lévy. Il était précédemment président de Publicis Communication.

 

Extrême renforce ses équipes Nathalie-Derrey

Extrême annonce l'arrivée de 2 nouveaux collaborateurs. Nathalie Derrey arrive au poste de conceptrice-rédactrice. Elle était auparavant Senior Copywriter de Publicis 133. Paul Viollet devient directeur artistique. Il occupait précédemment le poste de Senior Art Director.

 

Wamiz annonce la nomination de deux collaborateurs

Wamiz renforce ses équipes avec deux nouvelles arrivées. Laure Gautherin devient rédactrice en chef. Elle occupait précédemment le poste de chef de rubrique société chez Aufeminin.com. Elise Petter est quant à elle nommée Social Content Manager chez AlloCiné.

 

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

ePressPack recherche ses Commerciaux B to B (H/F) à Paris

EPRESSPACK, le leader des salles de presse interactives et des Newsrooms (plus de 250 marques globales, 30% du CAC 40, croissance à 3 chiffres depuis sa création, clients dans 6 pays) recherche 4 commerciauxB to B en France.
Notre solution technique se connecte aux sites web de nos clients, et leur permet de publier, diffuser, et partager des news riches en contenus, développer leurs audiences, et « editorialiser » leurs histoires.

 

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This