/ InsidersActualité

[INSIDERS] Protection des données: une réglementation est «inévitable» selon le patron d’Apple

#BigData: une réglementation est «inévitable» pour assurer la protection des données aux yeux de Tim Cook

AFP – Le PDG d’Apple, Tim Cook, a estimé qu’une réglementation pour encadrer le secteur de la high-tech et des réseaux sociaux allait être «inévitable» pour protéger les données. Dans un entretien au site d’informations Axios pour diffusion sur HBO, Tim Cook a affirmé que le Congrès allait bientôt légiférer en la matière. «Je pense qu’il est inévitable qu’il y ait un certain niveau de réglementation (…). Je pense que le Congrès et l’administration vont un jour passer quelque chose», a assuré Tim Cook.

«D’une manière générale, je ne suis pas un grand partisan de la réglementation», a-t-il ajouté, selon Business Insider. Mais, en matière de protection des données personnelles notamment, «il faut admettre que le marché libre ne fonctionne pas». «Je crois fermement au marché libre. Mais nous devons reconnaître (…) cela n’a pas fonctionné ici», a-t-il martelé dans cette émission enregistrée avant la révélation en octobre d’une faille de sécurité chez Facebook qui a compromis les données personnelles de 29 millions d’utilisateurs.

Auparavant, le patron d’Apple était plutôt un partisan de l’auto-régulation, surtout en ce qui concerne la confidentialité des utilisateurs. Mais à la suite du scandale de Cambridge Analytica, Tim Cook avait affirmé : «Je pense que la meilleure réglementation est l’absence de réglementation, c’est-à-dire l’auto-régulation, mais je crois que nous avons passé ce stade.» Le patron de la firme de Cupertino s’est par ailleurs dit préoccupé par «la culture à domination masculine» dans la Silicon Valley et indiqué qu’Apple «dépensait beaucoup pour faire mieux» en la matière.

#France: la SNCF unifie ses bases de données

AFP – La SNCF a enfin unifié ses différentes bases de données, ce qui devrait lui permettre à l’avenir d’éviter de donner des informations contradictoires aux voyageurs et de personnaliser ses messages, ont indiqué des responsables. «Tous les systèmes d’information ont été raccordés sur une même base de données», a indiqué Benjamin Huteau, le responsable du programme d’information voyageurs. Ces systèmes concernent les agents de la SNCF, les panneaux d’affichage des trains et les clients, qu’ils consultent le site ou l’application oui.sncf, l’application TGV Pro ou le portail WiFi dans les trains.

Crédits : Shutterstock.

Une bonne partie des canaux d’information de la SNCF n’étaient pas interconnectés, à l’exemple de ceux de Ouigo, différents de ceux des autres TGV, ce qui l’a souvent conduit à donner des nouvelles contradictoires, notamment lors de la grande panne de Paris-Montparnasse à l’été 2017. «On n’a pas encore toutes les fonctionnalités qu’on voudrait avoir», a relevé Patrick Ropert, le directeur général de Gares & Connexions (la branche qui gère les gares), qui chapeaute First (pour «Fiabiliser l’information pour la rendre réactive et sur-mesure pour tous les clients»), un programme doté de 150 millions d’euros. En mars, les systèmes d’information de la SNCF permettront de prendre en charge de nouvelles situations, comme la création de nouveaux trains, les détournements, les limitations ou les prolongations de parcours.

Le groupe a généralisé ces derniers mois l’envoi de SMS aux clients des grandes lignes (TGV ou Intercités) qui ont laissé leurs coordonnées, pour les prévenir en temps réel en cas de retard, d’annulation ou de perturbation. «Ça marche bien», a assuré Benjamin Huteau. Il s’est également donné pour objectif de donner aux voyageurs une estimation du retard dans les 10 minutes en cas d’incident et de les informer au plus tard la veille à 17 heures en cas de perturbation prévue.

#Internet: Belfast, destination idéale pour les nomades numériques

AFP – La capitale de l’Irlande du Nord arrive en tête d’un classement mondial des villes accueillantes pour les nomades numériques, ces professionnels qui peuvent travailler partout du moment qu’ils ont un accès Internet, et aiment changer régulièrement de lieu de résidence, selon un classement établi par la plateforme de location d’appartements à moyen ou long terme Spotahome.

Crédits : Shutterstock.

Selon ce classement qui prend en compte 10 critères, Belfast bénéficie en particulier des meilleures vitesses de connexion à Internet, d’une très bonne qualité des espaces de coworking et d’un coût moyen de location de chambre attractif, sans compter un prix de la bière tout à fait compétitif. Viennent ensuite Lisbonne, Barcelone et Brisbane (Australie). San Francisco n’est que huitième, Lyon est 14ème et première ville française, loin devant Paris qui n’est que 48ème.

#SocialMedia: le Pakistan, pays où Facebook filtre le plus

AFP – Le Pakistan est le pays où Facebook a le plus retiré de contenus de ses pages pour satisfaire aux lois locales, selon le baromètre semestriel publié par le géant américain. Facebook a rendu 2 303 contenus inacessibles au Pakistan au premier semestre 2018. Viennent ensuite le Brésil (1 855 contenus rendus inacessibles), l’Allemagne (1 764 retraits – l’Allemagne est dotée d’une loi très restrictive sur les contenus haineux) et la Turquie (1 634 retraits).

Crédit : tuthelens / Shutterstock.com

La France est au dixième rang avec 443 retraits, dans un classement qui ne mentionne pas les États-Unis. Facebook rend également public dans ce rapport le nombre de demandes d’information par des autorités nationales dans des procédures judiciaires ou d’urgence. Les États-Unis sont très largement en tête avec 42 666 demandes d’information sur un utilisateur, suivis par l’Inde (16 580), le Royaume-Uni (7 981), l’Allemagne (6 661) et la France (5 510).

#Asie: Tencent choisit Here plutôt que Google pour ses cartographies

AFP – Le géant chinois de l’Internet Tencent a choisi Here Technologies pour ses services de cartographie, un pied-de-nez à l’omniprésent Google Map. Here Technologies est contrôlé par les constructeurs automobiles allemands Audi, BMW et Daimler. Tencent utilisera Here pour toutes ses applications et notamment pour sa messagerie star WeChat.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This