Participez au Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numerique 2019
/ InsidersActualité

[INSIDERS] SFR dénonce le rapport de l’Arcep critiquant sa qualité de service

#Télécoms: SFR dénonce le rapport de l’Arcep critiquant sa qualité de service

AFP– Le PDG d’Altice Europe Alain Weill a estimé que le rapport publié mardi par l’Arcep, le gendarme des télécoms, et qui épinglait SFR pour sa qualité de service, était « de très mauvaise foi » et « incomplet », lors d’une audition au Sénat mercredi.

« D’abord l’Arcep n’a pas pour mission de jouer aux associations de consommateurs, mais en plus elle le fait très maladroitement », a protesté M. Weill. « L’étude ne tient pas compte des tendances de SFR qui évoluent considérablement et l’écart de notation entre les opérateurs n’est pas si important que ça« , a-t-il ajouté. Entendu mercredi  par la Commission économique du Sénat sur la stratégie du groupe Altice, Alain Weill a dénoncé ce qu’il estime être « un rapport incomplet« , ajoutant que « publier une photographie instantanée sur l’année 2018 ne correspond pas la réalité. » « Je regrette que certaines des initiatives de l’Arcep, trop nombreuses à mon goût, soient plutôt pour dénoncer le travail ou les difficultés des opérateurs sans les encourager en parallèle« , a ajouté le PDG d’Altice Europe. »Je voudrais que l’information soit plus rigoureuse parce qu’aujourd’hui la réalité ne correspond pas au message qu’ils ont fait passer. C’est préjudiciable pour nous, et c’est préjudiciable pour nos recrutements« , a-t-il ajouté.

Contactée par l’AFP, l’Arcep n’a pas souhaité réagir aux propos du PDG d’Altice Europe. Le gendarme des télécoms a publié mardi l’analyse des 34 000 témoignages reçus sur l’année écoulée à travers son dispositif « j’alerte l’Arcep », et les actions décidées à la suite de ces remontées du terrain, qui visent notamment SFR, Orange et Ciel Telecom. Selon les chiffres de l’Arcep, SFR affiche entre 30 à 35 alertes pour 100 000 clients, suivi par Free avec 25 à 30 alertes, Bouygues avec 20 à 25, et Orange avec 15 à 20.

L’Arcep a précisé qu’elle avait ouvert une enquête formelle sur les problèmes rencontrés par des abonnés au fixe SFR à la suite de ces remontées du terrain. Ce n’est pas la première fois que la communication de l’Autorité est dénoncée par un opérateur: fin octobre, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, avait dénoncé une communication « objectivement erronée » de la part du régulateur concernant les manquements de l’opérateur historique au sujet du service universel. Le PDG d’Orange regrette également la mise en demeure de l’Arcep ainsi que de la communication qui en a été faite par son président, alors que l’opérateur historique devait publier ses résultats trimestriels le lendemain.

#Piratage: la Chine soupçonnée d’être derrière la cyberattaque de Marriott

La Chine serait derrière la cyberattaque qui a touché le groupe hôtelier Marriott et exposé les données de 500 millions de clients, selon le New York Times qui a obtenu des informations sur l’enquête en cours. Une thèse qui a été publiquement confirmée par le gouvernement américain à travers le secrétaire d’État Mike Pompeo lors d’une interview accordée à la chaîne Fox.

Crédit: Sundry Photography/ Shutterstock

Selon les informations obtenues par le journal, les hackers sont soupçonnés de travailler pour le ministère chinois la Sécurité d’État.

Pour rappel, le piratage d’une centrale de réservation du groupe Marriott avait été découvert en septembre et rendu publique fin novembre. Cette base de données pouvait contenir différentes données comme les noms, adresses, numéros de téléphones, de passeport ou de carte bancaires des clients. Ces accusations pourraient en tout cas mettre à mal la récente trêve dans la guerre commerciale que se livrent la Chine et les États-Unis.

#FunFacts: « Procrastination » et « GPA », vedettes 2018 des recherches Google

AFP–  Les mots « procrastination », « GPA », ou « transgenre » ont été les vedettes des recherches de définition sur Google en France en 2018, selon le baromètre publié chaque année par le moteur de recherche américain. Viennent ensuite « bigorexie » (addiction au sport), « ASMR » (stimulations auditives, visuelles ou tactiles censées relaxer), « ZAD » (au choix zone d’aménagement différé ou zone à défendre), « RGPD » (règlement européen sur la protection des données), « BAE » (en anglais « before any else », mot clef pour réseaux sociaux signifiant « avant tout le monde »), « épicène » (qui désigne indifféremment l’un ou l’autre sexe), et « salmonelle ».

Crédits : Shutterstock.

Pour mieux refléter les tendances et les modes, le baromètre caractérise les mots qui ont connu la plus forte progression du nombre de recherches en 2018, et non pas les mots les plus recherchés – qui ont tendance à ne pas changer d’une année sur l’autre. Dans la catégorie des recherches politiques, l’expression « gilets jaunes » arrive en tête des progressions, malgré une arrivée tardive. Les « gilets jaunes » se placent devant les mots « grève SNCF », « Alexandre Benalla », « France Etats-Unis » ou encore « Présidente Croatie ».

Parmi les sportifs, les joueurs de la Coupe du monde raflent la mise, Antoine Griezmann en tête, avec un « intrus » parmi les dix premiers, Thierry Henry, sélectionneur adjoint de l’équipe de Belgique. Griezmann précède la grande star Kylian Mbappé, sa progression étant beaucoup plus forte que celle de son camarade déjà très connu et recherché en 2017, a rappelé Google. Côté littérature, ce sont les expressions « Harry Quebert » (héros de roman qui a donné lieu à une série télé), « Nicolas Rey » (écrivain-chroniqueur à la vie nocturne mouvementée) qui arrivent en tête.

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer