/ InsidersActualité

[INSIDERS] SiteW s’empare de son rival Orson

#Acquisition: SiteW s’empare de son rival Orson

SiteW, l’entreprise qui développe et commercialise une plateforme de création de site web, vient de faire l’acquisition de la start-up Orson.Io. Les deux entreprises qui développent des outils informatiques SaaS dans l’optique de permettre aux professionnels de créer un site Internet sans avoir de notions en informatique ont annoncé ce rachat lundi 20 mai.

Lancé en 2008 par les ingénieurs Fabien Versange et Cédric Hamel, SiteW a su prendre assez de poids pour racheter Orson, son concurrent parisien. L’entreprise originaire de Yolet en Auvergne-Rhône-Alpes revendique à ce jour plus d’un million et demi de sites créés sur sa plateforme. 

Les fondateurs de Orson.Io.

Fondé en 2012 par François Mathieu, Tsi-Fei Chan, Thierry Charbonnel et Stanislas Almeida, Orson.Io impose un cadre plus stricte que SiteW mais mise davantage sur la capacité intuitive de sa plateforme, qui permet à ses clients de créer leur site rapidement et facilement. La start-up parisienne était parvenue à lever 1,4 million d’euros en 2016. «Orson cherchait un partenaire partageant sa vision du marché et l’excellence de la relation client. La proposition de SiteW, qui a compris que nos approches sont complémentaires, représente la meilleure opportunité, et va conserver la marque Orson» explique Stanislas Almeida, Président de Orson.Io. 

Grâce à cette acquisition, SiteW compte se développer en France et plus largement à l’international. Les deux entreprises pourront mutuellement s’apporter sur le plan marketing et e-commerce. En effet, si SiteW mise sur le e-commerce, Orson s’appuie sur le marketing et la communication à l’inverse de son concurrent. «Nous étions à l’affût d’une opération de croissance externe, nous permettant de capitaliser sur un savoir-faire commercial de haut niveau et un contenu éditorial de grande qualité. Le rapprochement avec Orson offre une réponse parfaite» selon Fabien Versange, CEO de SiteW. 

#Chine: Flipchat, l’application de ByteDance pour contrer WeChat

ByteDance, qui possède l’application à succès TikTok, a lancé lundi 20 mai une nouvelle application mêlant messagerie instantanée et forum, baptisée Flipchat. Cette nouvelle application hybride était très attendue et est disponible sur iOS comme sur Android. Flipchat se compose de deux types de groupes conversationnels: les groupes de discussions privées qui se limitent à 100 personnes, et les groupes communs qui prennent la forme de forums, sur lesquels tous les messages sont visibles et où le nombre d’utilisateurs n’atteint pas de limites. Ces groupes sont basés sur les centres d’intérêts des utilisateurs. 

Flipchat

Flipchat débarque donc sur le marché et tient à se positionner en tant que concurrent de WeChat, l’application de messagerie instantanée qui fournit également des services de paiement peer-to-peer et de livraison. Lancé en 2011, WeChat revendique aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs. L’entreprise ByteDance, évaluée à 75 milliards de dollars, a reçu le soutien du géant Alibaba, qui rend son mode de transfère d’argent liquide Alipay disponible sur Flipchat. 

L’application de ByteDance ne propose pas la possibilité de transférer ses contacts WeChat, l’application de Tencent. Les deux géants chinois se livrent une bataille sans merci via leurs applications. Tencent vient par ailleurs de conclure un partenariat avec l’aéroport Schiphol d’Amsterdam en lançant WeChat Pay Smart, qui comprendra les services WeChat Official Account, WeChat Mini Program et WeChat Pay in Store, et commence ainsi a étendre son application en Europe.

#DigitalInPulse: HD Rain et Ubudu récompensés par Huawei France

Les start-up françaises HD Rain, spécialiste de la prévision et mesure pluviométrique à très haute définition, et Ubudu, spécialiste des systèmes de géolocalisation, ont remporté la première édition parisienne de Digital In Pulse. Celle-ci s’est déroulée du 16 au 18 mai à Paris.

Ce programme d’accompagnement a été lancé par Huawei France pour la première fois en 2014 à Bordeaux, Lille, Lyon et Nice, en partenariat avec Business France, le Comité Richelieu et la French Tech. Il vise à porter des start-up innovantes françaises sur le marché international, et notamment à Hong Kong et à Shenzhen en Chine. Les start-up, sélectionnées à la suite d’un concours, peuvent profiter d’un voyage d’affaires organisé par Huawei et Business France pour y découvrir ce marché innovant. Elles peuvent y rencontrer des partenaires industriels, financiers et commerciaux. La sixième édition du programme avait pour thématique l’IoT au service de la smart city.

Les cofondateurs de HD Rain Duminda Ratnayake, François Mercier et Ruben Hallali. Crédit: HD Rain.

Le premier prix a été attribué à HD Rain, qui a développé une technologie qui permet de mesurer et prévoir les précipitations pluviométriques en haute définition à partir d’une technologie novatrice basée sur l’utilisation des satellites TV.

Le deuxième prix a été remis à Ubudu, qui permet de suivre, analyser et détecter des actifs ou des personnes dans des sites industriels ou tertiaires (aéroports, usines, hôpitaux, magasins, enceintes sports ou encore loisirs).

#Cybersécurité : toujours plus de cyberattaques dans la finance

AFP – Les cyberattaques via emails visant le secteur de la finance ont progressé de 60% entre 2017 et 2018, selon une étude réalisée par le spécialiste de la sécurité informatique Proofpoint.

Crédit : Shutterstock.

Selon l’étude, qui s’est basée sur plus d’une centaine d’entreprises de services financiers, les attaques sont particulièrement ciblées et visent des personnes plutôt que les infrastructures. Dans plus de la moitié des cas (54%), ces entreprises ont eu au moins 5 employés visés, les attaques se faisant principalement le lundi matin. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
[INSIDERS] SiteW s’empare de son rival Orson
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
L’Asie et les États-Unis à la pointe des FinTech en 2019
[Appel à candidatures] Participez au palmarès 2020 des entreprises qui recrutent dans le numérique
Copy link